Soror Dolorosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soror Dolorosa
Description de cette image, également commentée ci-après

Soror Dolorosa, Leipzig, 2012

Informations générales
Pays d'origine France - Toulouse
Genre musical Cold wave, rock gothique
Années actives Depuis 2001
Labels Northern Silence - Beneath Grey Skies
Site officiel www.sorordolorosa.com
Composition du groupe
Membres Andy Julia (chant)
Hervé Carles (basse)
Franck Ligabue (batterie)
Nicolas Mons (guitare) David-Alexandre Parquier (guitare)
Anciens membres

Christophe Guenot (chant)

= Emey (guitare)

Soror Dolorosa est un groupe de cold wave français, originaire de Toulouse et formé en 2001.

Le nom du groupe a été inspiré par Hervé Carles (bassiste) après sa lecture de la nouvelle de Georges Rodenbach Bruges-la-Morte, œuvre plongeant son lecteur dans un monde symboliste empli de passion, de nostalgie et de deuil. Soror Dolorosa signifie aussi les Sœur douloureuse (ou de la douleur) en latin.

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe est composé à l'origine de Andy (Nuit Noire, Mütiilation, Peste Noire , Celestia, Darvulia, Fornication) à la batterie, Franck (ex Funeraëll) à la guitare, Hervé (ex Funeraëll) à la basse et Christophe Guenot (SixIDD de SIXISSIX, ex Funeraëll) au chant.Après 2 ans et plusieurs concerts le groupe se sépare en 2005 . En 2007 nous retrouvons Andy au chant, Franck Ligabue à la batterie, Hervé à la basse et Emey (ex Contrast, Unscarred) à la guitare. Depuis janvier 2012, Emey a été remplacé par Nicolas Mons.

De 2001 à 2005, le groupe a composé deux démos, a donné plusieurs concerts et a fait évoluer son line-up avec l'arrivée de Emey en 2003[1]. 2005 est une année de séparation pour le groupe . Ils se reformeront en avec Andy au chant, Franck à la batterie, Hervé à la basse et Emey à la guitare, autour des chansons écrites par la première formation . C'est alors qu'une troisième démo est enregistrée, sans être diffusée, aux consonances définitivement Gothic-Rock.

Soutenus par la basse motrice d'Hervé, les morceaux de Soror Dolorosa se teinteront peu à peu des personnalités de chacun de ses membres pour créer une musique goth/rock .

Soror Dolorosa voit son premier titre publié sur la compilation Poisoned Dead Frogs (Manic Depression) en mars 2008 : American Chronicle.

En , Severance le premier EP six titres de Soror Dolorosa voit le jour sur le label anglais Todestrieb Records[2]. Les concerts se multiplient, la musique de Soror Dolorosa se répand à travers un circuit assez fermé de fans qui l'achètent sur internet ou lors de leur passage en concert.

En , le premier album de Soror Dolorosa "Blind Scenes", enregistré au Drudenhaus Studio[3] (CNK, Alcest, Les Discrets, Varsovie, Necroblaspheme) en , sort sur le label allemand Beneath Grey Skies (Northern Silence Productions)[4].

Chroniqué par la presse française et allemande, et repris par les Djs dans leurs soirées , ce premier album s'est très vite et naturellement répandu permettant ainsi au groupe d'être invité à jouer au Felsenkeller (Lindenau, Leipzig, Allemagne), aux côtés de The March Violets, pour les 20 ans du Wave Gothik Treffen en ou encore à Vienne au Viper Room.

L'année 2012 fut dédiée à l'inspiration et aux rencontres à travers deux tournées européennes et l'enregistrement du second album, mais elle débuta tout d'abord par un très grand changement. Pour des raisons personnelles, Emey n'a pu rejoindre le groupe pour la tournée et fut remplacé à la guitare par Nicolas Mons (ex LYSART, ex HUMAN SHAME).

Dès , Soror Dolorosa entame une tournée de 17 dates avec Alcest et Les Discrets pour la sortie du nouvel album d'Alcest Les Voyages de l'Âme, cette tournée fut un moment fort dans l'évolution du groupe où les morceaux du premier album prirent vie sous les yeux des fans européens. Le chant d'Andy acquit une toute autre dimension, projetant le spectateur dans un univers profond où les émotions sont à fleurs de peau, et où le jeu de batterie de Franck mêle force et émoi. La période estivale fut dédiée à l'enregistrement du second album au Drudenhaus Studio (France) dont la date de sortie est prévue pour début 2013. La rentrée débuta avec une tournée européenne de 16 dates aux côtés de Heirs[5] (AU) et A Dead Forest Index (NZ) pour le Hunter Tour[6].

Severance[modifier | modifier le code]

Severance est un EP de six titres aux mélodies profondes qui nous transportent dans une époque où The Cure et les Sisters of Mercy faisaient danser les foules . Allant d'un death rock puissant et émotionnel à une cold wave éthérée, les ambiances créées dans cet album sont nombreuses et nous bercent au fil des mélodies cristallines de la guitare, de la basse omniprésente et du chant inspiré et coloré de nostalgie[7].

Mêlant les rythmes des années 1980, les déchirures des années 1970 et les contemplations romantiques d'un XIXe siècle décadent, Severance est le fruit d'expériences profondes enfin partagées.

La pochette de Severance reprend une photographie de Marguerite Carrée (chanteuse soprano française) dans La Jota de Laparra signée par Nadar (Opéra-Tragicomique, 1911)[8].

Blind Scenes[modifier | modifier le code]

Blind Scenes, premier album de Soror Dolorosa, sorti en février 2011, dévoile les scènes cachées de notre monde, celles que seules les âmes solitaires peuvent voir, à travers une cold wave des plus profondes où la nostalgie des années 1970 se mêle à la lumière dans de précieuses éclaircies. Dans cet album, la basse ouvre les portes d'un monde où chaque pas mène à une nouvelle histoire, la brume se soulève peu à peu au rythme de la batterie devenue plus présente, la guitare dévoile quelques notes séchées aux sonorités aériennes laissant place au chant intime et impénétrable qui raconte l'histoire d'une vie à plusieurs âmes bleues[9].

Réalisé par Metastazis, le graphisme de cet album est empreint des symboles de la Sécession. La Mort, représentée avec les yeux bandés sur la couverture, est un détournement d'une œuvre de Koloman Moser.

Le réalisateur Toshadeva Palani[10] (US) a réalisé le clip officiel du titre Low End.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Severance EP, Todestrieb records (Royaume-Uni)
  • 2011 : Blind Scenes CD, Northern Silence - Beneath Grey Skies (Allemagne)
  • 2013 : No More Heroes CD, Northern Silence

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]