Sonia Rubinsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant brésilien
Cet article est une ébauche concernant une personnalité brésilienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (avril 2012).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (juillet 2014).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Sonia Rubinsky]] dans les articles relatifs au sujet.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'introduction de cet article est soit absente, soit non conforme aux conventions de Wikipédia (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Ces motifs sont peut-être précisés sur la page de discussion. — Découvrez comment faire pour en améliorer la rédaction.

Sonia Rubinsky est une pianiste d'origine slave, brésilienne. Elle est née à Campinas le . Elle a vécu treize ans dans son pays natal, sept ans en Israël et à New York. En 2002, elle décide de poursuivre sa carrière en Europe, et réside actuellement à Paris. Elle donne régulièrement des concerts et des récitals au Brésil, en Israël, en Amérique du Nord et en Europe. Sonia Rubinsky a enregistré pour Naxos l'intégrale de l’œuvre pour piano solo de Villa-Lobos en huit volumes salués par des critiques enthousiastes[non neutre][réf. nécessaire].

Remarquable interprète des répertoires classique et romantique[non neutre], Sonia Rubinsky s'intéresse également à la musique d'aujourd'hui. Le compositeur Almeida Prado lui a dédié Cartas Celestes XII (2000) et la Sonate pour violoncelle et piano (2004)[réf. nécessaire]. Ces dernières années, elle a reçu par deux fois le prix de musique classique le plus important au Brésil : le Prix Carlos Gomes (2006, Pianiste de l’Année et 2009, Instrumentaliste de l’Année)[réf. nécessaire]. Sonia Rubinsky participe activement au Centre International Edward Aldwell d'interprétation pianistique à Jérusalem, où elle donne des concerts et des master classes.