Sonate pour violon et piano nº 4 de Beethoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Sonate pour violon no 4 en la mineur, opus 23, de Ludwig van Beethoven, est une sonate pour violon et piano composée entre 1800 et 1801[1]. Beethoven la publia en octobre 1801 avec une dédicace au comte de Fries[1].

Sa composition suivit d'un an la création de la Première Symphonie et fut contemporaine de celle de la Sonate pour violon n° 5 dite « le Printemps ». Contrairement aux trois premières elle bénéficia avec la n° 5 d'un accueil favorable de la critique, qui y vit « les meilleures écrites par Beethoven, ce qui veut dire qu'elles sont parmi les meilleures qui aient été écrites » [2].

Elle comporte trois mouvements :

  1. Presto (la mineur)
  2. Andante scherzoso, più allegretto (la majeur)
  3. Allegro molto (la mineur)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Barry Cooper, Dictionnaire Beetoven, J.C.Lattès,‎ 1991, 613 p. (ISBN 978-2-7096-1081-0), p. 375
  2. Source : un critique musical de l’Allgemeine musikalische Zeitung en 1801, cité dans Jean et Brigitte Massin, Ludwig van Beethoven, Fayard, 1967, p. 622.

Liens externes[modifier | modifier le code]