Société d'exploitation de la tour Eiffel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Tour Eiffel.
Société d'exploitation de la tour Eiffel
Création
Forme juridique
Siège social
Site web
Codes
SIREN
La Tour Eiffel

La Société d'exploitation de la tour Eiffel (SETE), créée le , est la société publique locale (SPL) chargée de l'exploitation de la tour Eiffel à Paris, un site touristique français important et le monument payant le plus visité au monde avec près de 7 millions de visiteurs chaque année.

Histoire[modifier | modifier le code]

Propriété de la Ville de Paris dès sa construction, la tour Eiffel a été exploitée jusqu'en 1979 par la Société de la Tour Eiffel (STE), structure fondée par Gustave Eiffel.

De 1980 à 2005, l'exploitation de la tour était assurée par la Société Nouvelle d’Exploitation de la Tour Eiffel (SNTE). Le , la Ville de Paris confie la gestion du monument dans le cadre d'une délégation de service public, à la SETE[1]. La Société d'Exploitation de la tour Eiffel (SETE) est alors une société anonyme d'économie mixte locale créée par la Ville de Paris avec 6 partenaires privés et publics.

En 2007, la SETE fait l'acquisition du siège historique de la Cogema pour 20 millions d'euros, et en prévoit 35 millions pour sa rénovation[2].

Fin 2014, le SETE change de fournisseur d'électricité, abandonnant l'allemand E.ON pour la français Gaz Électricité de Grenoble (GEG). Le contrat est de deux ans et la facture est évaluée à 500 000 euros. GEG offre la perspective d'une énergie plus propre, 100% renouvelable[3].

En 2016, la SETE change de forme juridique pour devenir une société publique locale détenue à 60% par la Ville de Paris et à 40% par le Département de Paris[4].

Activité[modifier | modifier le code]

La SETE a pour responsabilité l'entretien et le maintien de la modernité du monument et de ses installations, de veiller à la qualité des services et à la sécurité des visiteurs, d'améliorer les conditions d’accueil, l’accès à l’édifice et la gestion des flux de visites, de réaliser le plan de renouvellement et de modernisation des espaces et des équipements, de créer des animations concourant au renom, au prestige et à l’animation touristique et culturelle de Paris, et de valoriser l’exploitation de l’image de la Tour. La SETE est responsable du monument (sauf les antennes TDF), des locaux annexes, des ascenseurs de la tour, des droits de propriété intellectuelle, commerciale, industrielle, de ses archives et de ses biens d'exploitation[5].

Sur place, plusieurs sous-concessionnaires étendent les activités qui gravitent autour du monument :

D'autres entités occupent également les lieux :

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]