Slavo-Serbie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
La Nouvelle Serbie et la Slavo-Serbie
Slavo serbia location map.png
Slavo serbia map.png

La Slavo-Serbie (en russe : Славо-Сербия, Slavo-Serbia ; en ukrainien : Слов’яносербія, Slov'ianoserbia ; en serbe : Славеносрбија ou Slavenosrbija) est un territoire de la Russie impériale. Il a existé de 1353 à 1864. Situé sur la rive droite du Donets entre les rivières Bakhmout (en ukrainien : Бахмут) et Louhan (en ukrainien : Лугань). Il est aujourd'hui partagé entre l'oblast de Louhansk, en Ukraine, et l'oblast de Rostov, en Russie. Le centre administratif de la Slavo-Serbie était la ville de Slovianoserbsk. La majorité des habitants étaient des Serbes, plusieurs d'entre eux y sont restés et ne sont jamais retourné dans leur pays natal. Ceux qui sont revendu sont arrivés avec leur famille qu ils avaient construit. Les Serbes ont donc à 99% du sang Ukrainien et Russe et ont pour la plupart des liens familiaux avec certaines personnes dans l'ex URSS

Histoire[modifier | modifier le code]

Par un décret en date du , le Sénat russe octroya ce secteur aux Serbes, Bulgares, Roumains et Hongrois, ainsi qu'à d'autres populations orthodoxes des Balkans pour assurer la protection de la frontière russe et développer cette partie des steppes méridionales du pays. La Slavo-Serbie fut placée sous l'autorité directe du Sénat.

En 1764, les colons formèrent le régiment de hussards de Bakhmout et, la même année, la Slavo-Serbie devint l'ouiezd du Donets, un district du gouvernement de Iekaterinoslav (actuellement dans l'est de l'Ukraine).

Démographie[modifier | modifier le code]

La province possédait une population mêlée, avec un majorité de Serbes, puis des Valaques, et aussi des Macédoniens.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mita Kostić, Nova Srbija i Slavenosrbija, Novi Sad, 2001.
  • Pavel Rudjakov, Seoba Srba u Rusiju u 18. veku, Beograd, 1995.
  • Olga M. Posunjko, Istorija Nove Srbije i Slavenosrbije, Novi Sad, 2002.