Bakhmout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bakhmout
(uk) Бахмут
Blason de Bakhmout
Héraldique
Drapeau de Bakhmout
Drapeau
Bakhmout
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Oblast Flag of Donetsk Oblast.svg Oblast de Donetsk
Maire Oleksiy Reva
Code postal 84500 — 84510
Indicatif tél. +380 6274
Démographie
Population 77 620 hab. (2013)
Densité 1 049 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 35′ 41″ nord, 38° 00′ 03″ est
Altitude 200 m
Superficie 7 400 ha = 74 km2
Divers
Fondation 1571
Statut Ville depuis 1783
Ancien(s) nom(s) Bakhmout (jusqu'en 1924)
Artemivsk (1924-2016)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : oblast de Donetsk
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Donetsk
City locator 14.svg
Bakhmout
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Bakhmout
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Bakhmout
Liens
Site web artemrada.gov.ua
Sources

Bakhmout (ukrainien et russe : Бахмут), entre 1924 et 2016 Artemivsk (ukrainien : Артемівськ) ou Artiomovsk (russe : Артёмовск), est une ville de l'oblast de Donetsk, en Ukraine, et le centre administratif du Raïon de Bakhmout. Sa population s'élevait à 77 620 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bakhmout est arrosée par la rivière Bakhmouta et se trouve à 68 km au nord de Donetsk.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine de la ville remonte à 1571 comme sloboda fortifiée pour se protéger des incursion des Tatars de Crimée. La forteresse de Bakhmout fut élevée en 1703. À partir du XVIIIe siècle, l'exploitation du sel commença dans les environs de la ville et donna lieu à un important commerce. Bakhmout reçut le statut de ville en 1783. En 1851, la municipalité se dote d'un maire : Vassily I. Perchine. En 1875, la ville est équipée d'un système d'adduction d'eau et en 1900 la majorité des rues sont pavées. Une mine de sel est exploitée à partir de 1876, elle occupe quatre-vingt pour-cent des ouvriers en 1900. Ces mines seront les plus importantes de l'empire russe. La ville se développe alors avec ses industries et le passage de la ligne de chemin de fer Koursk-Kharkov-Azov. En 1924, Bakhmout fut renommée Artiomovsk (Artemivsk en ukrainien), en l'honneur du révolutionnaire Fiodor Sergueïev, dit Artiom (1883-1921), président de l'éphémère République soviétique de Donetsk-Krivoï-Rog (1918). La ville est occupée par l'armée allemande du [1],[2] au 5 septembre 1943 et libérée dans le cadre de l'opération Donbass du front du Sud de l'Armée rouge et notamment par la 259e et la 266e divisions de fusiliers du 32e corps de fusiliers commandé par le général-major Dmitri Jerebine[1].

Le , la ville est prise sans réaction par les forces de la République populaire de Donetsk, puis reprise après de violents combats par l'armée ukrainienne, le [3].

La ville reprend son ancien nom à la suite d'une décision du conseil municipal, dans le cadre des lois de décommunisation, le 23 septembre 2015[4].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[5] :

Évolution démographique
1897* 1923* 1926* 1939*
19 31628 90437 35455 409
1959* 1970* 1979* 1989*
60 62682 34287 08490 279
2001* 2011 2012 2013
82 81678 25177 95277 620

Répartition par nationalité[modifier | modifier le code]

La nationalité est différente de la citoyenneté en Ukraine. La nationalité est l'origine ethnique déclarée avec la langue d'usage en famille. Selon le recensement de 2012, elles se répartissent ainsi[6]:

Composition Quantité Poids (%) Langue natale (%) ukrainien (%) russe (%)
1 Ukrainiens 78 993 69,42 49,1 - 50,8
2 Russes 31301 27,51 96,7 3,2 -
3 Biélorusses 705 0,62 15 9,2 75,6
4 Arméniens 396 0,35 48,7 1,3 49,7
5 Tziganes 263 0,23 57.8 9,5 30,4
6 Juifs 224 0,20 0,4 5,4 92,4
Total 113 785 100,00

Politique[modifier | modifier le code]

Conseil municipal.

Le pouvoir local est tenu par le conseil municipal élu tous les quatre ans (mars 2002, 2006, etc.) au scrutin uninominal secret. Le conseil dispose d'un comité exécutif. La ville est dirigée par le maire, élu en même temps que le conseil. La ville abrite également les organes directeurs du raïon de Bakhmout : l'administration du raïon de Bakhmout, le conseil du raïon de Bakhmout et autres.

Pour les élections présidentielles de 2004, la ville a voté pour Viktor Ianoukovitch (93,62 %) devant Viktor Iouchtchenko (4,19 %).

Pour les élections législatives de 2014, les partis d'opposition au pouvoir en place: bloc d'opposition, parti communiste et Ukraine forte, ont obtenu 59% des voix pour un taux de participation très faible de 29,6%.

Galerie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La ville possède un tramway et quatre gares ferroviaires : la gare de Stoupy, la gare Bakhmout I, la gare de Bakhmout et la gare de Maloilchivska.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie locale repose sur deux entreprises importantes :

  • l'établissement viticole d'Artiomvosk (russe : АОЗТ Артемовский завод шампанских вин ou AOZT Artiomovski zavod champanskikh vin'), qui produit un vin mousseux qui a été abusivement commercialisé sous le nom de « champagne soviétique ». Cet établissement a été fondé en 1950. La matière première provient de vignobles de Crimée. La deuxième fermentation « méthode champenoise » a lieu dans d'anciennes mines d'albâtre qui s'étendent sur 26 ha, à 70 m de profondeur. Plus de 25 millions de bouteilles y vieillissent pendant trois ans. Le site est ouvert aux visiteurs depuis 1999.
  • la  mine de sel  de Soledar, dans la banlieue de Bakhmout (Artyomsol), possède une gigantesque salle souterraine, dans laquelle tiendrait un immeuble de neuf étages. Des concerts s'y sont déroulés ainsi que des matches de football.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ru) Справочник «Освобождение городов: Справочник по освобождению городов в период Великой Отечественной войны 1941—1945». М. Л. Дударенко, Ю. Г. Перечнев, В. Т. Елисеев и др. М.: Воениздат, 1985. 598 с.
  2. (ru) Исаев А. В. От Дубно до Ростова. — М.: АСТ; Транзиткнига, 2004.
  3. (ru) « Над Артёмовском поднят флаг Украины », sur vesti.ua (consulté le )
  4. (uk) « Le conseil municipal d'Artemivsk rend à la ville son nom historique », sur unian.ua
  5. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua
  6. « Перепись населения » [archive du ] (consulté le )
  7. classé numéro : 14-103-0106
  8. classé numéro : 14-103-0025
  9. classé numéro : 14-103-0012
  10. L'usine a été inaugurée le 19 mars 2008 en présence de l'ambassadeur de France Ambassade de France Consulté le 06.07.2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]