Sinabung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sinabung
Vue du Sinabung le 13 septembre 2010.
Vue du Sinabung le 13 septembre 2010.
Géographie
Altitude 2 460 m[1]
Massif Bukit Barisan
Coordonnées 3° 10′ 12″ nord, 98° 23′ 31″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Province Sumatra du Nord
Kabupaten Karo
Géologie
Âge Pléistocène
Roches Andésite, andésite basaltique, dacite
Type Volcan de subduction
Morphologie Stratovolcan
Activité En éruption
Dernière éruption depuis le
Code GVP 261080
Géolocalisation sur la carte : Sumatra
(Voir situation sur carte : Sumatra)
Sinabung
Géolocalisation sur la carte : Indonésie
(Voir situation sur carte : Indonésie)
Sinabung

Le Sinabung, en indonésien Gunung Sinabung, est un stratovolcan culminant à 2 460 mètres d’altitude sur l’île de Sumatra en Indonésie[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le volcan se situe dans le nord-ouest de Sumatra, dans les Bukit Barisan, la chaîne volcanique de l'île, à 56 km au sud-sud-ouest de Medan et à environ 58 km au nord-ouest du lac Toba.

Histoire[modifier | modifier le code]

Paysage volcanique au sommet du Sinabung entre 1910 et 1925, la personne assise donne l’échelle.

Après au moins 400 ans de sommeil, il entre en éruption du à fin [2], entraînant l'évacuation de milliers de personnes[3].

Vue du Sinabung surmonté d'un panache volcanique depuis le village de Kandibata (id), en octobre 2017.

Le , une nouvelle éruption force les autorités indonésiennes à évacuer près de dix mille personnes[4]. Cette longue éruption a montré une intensité inégale mais ses pluies de cendre brûlante et de roche ont touché le les villages alentour. Le , le gouvernement indonésien fait évacuer tous les habitants dans un rayon de cinq kilomètres après une série de neuf explosions successives la nuit du , projetant un nuage de cendres à 7 000 mètres de hauteur[5]. Le , un nouvel épisode éruptif déclenche un nuage pyroclastique qui atteint le village de Sukameriah où se trouvent des personnes qui ont pénétré dans la zone rouge interdite d'accès. On dénombre plusieurs morts[6],[7]. Durant le reste du mois de , l'activité réside principalement par la mise en place d'une volumineuse et lente coulée de lave visqueuse sur son flanc est-nord-est, recouvrant les dépôts pyroclastiques antérieurs[8],[9][source insuffisante]. Le Centre de volcanologie et de mitigation du risque géologique (Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi) a rapporté que, du 21 au , 21 avalanches chaudes et des nuées ardentes ont parcouru de 0,7 à 1,5 km dans une direction est-sud-est, produisant des panaches de cendres qui ont atteint 1 km. Les panaches de cendres provenant d'explosions ont augmenté pour atteindre une hauteur de 3 km et ont dérivé vers l'est et le sud-ouest. La sismicité se traduisait par des signaux d'avalanche et de flux pyroclastiques, des événements hybrides et de basse fréquence, des trémors, des événements tectoniques et des tremblements de terre volcaniques. La sismicité a fluctué à des niveaux élevés, même si elle avait diminué par rapport à la semaine précédente, et a entraîné la croissance du dôme de lave. Toujours selon le même organisme, des scénarios identiques se sont renouvelés du 4 au , portant le nombre d'avalanches chaudes à 192 et celui des flux pyroclastiques à 12[10].

Le , il entre de nouveau en éruption avec une brève activité phréatomagmatique projetant un nuage de cendres à plus de 2 km au-dessus du sommet du volcan[11]. Le 10 août, une nouvelle phase éruptive s'amorce et projette dans les jours qui suivent des cendres à plus de 5 000 mètres d'altitude[12], voire 7 500 mètres selon des fonctionnaires indonésiens, en recouvrant de cendres plusieurs villages alentour[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Global Volcanism Program - Sinabung », sur http://www.volcano.si.edu/ (consulté le 31 août 2010).
  2. (en) « Rapports hebdomadaires de septembre 2010 », Global Volcanism Program (consulté le 4 juillet 2011)
  3. AFP, « Indonésie : le volcan Sinabung se réveille après 400 ans, des milliers d'évacuations », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  4. Indonésie: près de 10000 évacués après l'éruption d'un volcan, La Libre Belgique en ligne, 17 septembre 2013
  5. Indonésie : des milliers de personnes fuient un volcan en éruption, Le Monde en ligne, 31 décembre 2013
  6. Réveil brutal d'un volcan en Indonésie: au moins 15 morts, La Libre Belgique, 2 février 2014
  7. Le volcan Sinabung tue au moins 14 personnes à Sumatra, Tribune de Genève, 1er février 2014
  8. Volcan Tungurahua et Sinabung: on fait le point, Blog Culture Volcans, 7 février 2014
  9. 25/02/2014. Sinabung, Tungurahua, Popocatepetl,, Blog Actualité volcanique mondiale, 25 février 2014
  10. (en) « Rapports mensuels de septembre 2016 », sur http://www.volcano.si.edu, Global Volcanism Program, Smithsonian Institution
  11. (en) « Report on Sinabung (Indonesia) — 5 August-11 August 2020 », Global Volcanism Program, (consulté le 13 août 2020).
  12. « Le Mont Sinabung entre en éruption en Indonésie, projetant des colonnes de cendres et de fumée à 5000 mètres d'altitude », sur bfmtv (consulté le 13 août 2020)
  13. « Indonésie : le Mont Sinabung entre en éruption, des villages couverts de cendres », sur lavoixdunord (consulté le 13 août 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :