Simon Assemani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Simon Assemani
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
PadoueVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine

Simon Assemani (né le à Tripoli et mort le à Padoue) est un orientaliste italien d'origine libanaise de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Simon Assemani, d'origine libanaise et maronite, appartient à la même famille que Joseph-Simonius Assemani et Étienne-Évode Assemani, qui furent tous deux préfets de la Bibliothèque du Vatican. En 1785, il fut nommé professeur de langues orientales au séminaire de Padoue, puis, en 1807, à l'université de Padoue.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Saggio storico sull' origine, culto, letteratura, e costumi degli Arabi avanti Maometto, Padoue, 1787 (essai sur les Arabes avant Mahomet) ;
  • Museo Cufico Naniano, illustrato, Padoue, 1787-88 ;
  • Catalogo dei codici manoscritti orientali della biblioteca Naniana, Padoue, 1787-92 (catalogue des manuscrits orientaux de la bibliothèque du comte de Nani) ;
  • Globus coelestis arabico-cuficus Veliterni musei Borgiani, illustratus, praemissa de Arabum astronomia dissertatione, Padoue, 1790 ;
  • Se gli Arabi ebbero alcuna influenza sull' origine della poesia moderna in Europa?, 1807 ;
  • Sopra le monete Arabe effigiate, Padoue, 1809.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]