Étienne-Évode Assemani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Étienne-Évode Assemani, né en 1711 au Liban et décédé en 1782[1] à Rome, est un savant orientaliste du XVIIIe siècle. Succédant à son oncle Joseph-Simonius Assemani comme préfet de la bibliothèque du Vatican il fut également nommé archevêque titulaire d'Apamée.

Oeuvres[modifier | modifier le code]

Il a publié :

  • Ephraemi Syri opera omnia 6e volume (édition critique, achevant le travail du père Pierre Ambarach) ;
  • Bibliothecae Mediceae Laurentianae et Palatinae codicum manuscriptorum orientalium catalogus (Florence, 1742), le catalogue des manuscrits orientaux de la Bibliothèque Médicéo-Laurentine;
  • Acta Sanctorum Martyrum Orientalium et Occidentalium (Rome, 1748). La première partie relate l'histoire des martyrs sous le règne des Sassanides : Sapor, Veranes...;
  • Bibliothecae Apostolicae Vaticanae codicum manuscriptorum catalogus, en quatre volumes en collaboration avec son oncle, Joseph-Aloys Assemani : Vol. I, Oriental manuscripts; Vol. II, Greek; Vol. III, Latin; and Vol. IV, Italian. Les trois premiers volumes furent publiés en 1756-69, mais le quatrième fut détruit par le feu en 1768;
  • Catalogo della biblioteca Chigiana (Rome, 1764).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le monde syriaque

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]