Sillon intermammaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sillon intermammaire
Description de l'image Weibliche-brust.jpg.
Données
Nom latin sulcus intermammarius (TA +/-)

Le sillon intermammaire est, en anatomie humaine, l'espace de la poitrine de la femme compris entre les deux seins. Dans le langage courant, cette région est parfois désignée par entre-deux-seins ou entre-seins.[réf. nécessaire]

Anatomie[modifier | modifier le code]

Aspects culturels[modifier | modifier le code]

Sexualité[modifier | modifier le code]

Le sillon intermammaire, lorsqu'il n'est pas couvert par un vêtement (exemple du décolleté), constitue une zone du corps qui peut jouer le rôle d'attrait sexuel.[style à revoir]

Il est par ailleurs utilisé[style à revoir] dans le cadre de pratiques sexuelles, telles la branlette espagnole.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Cet espace est régulièrement évoqué dans la littérature. Dans Vipère au poing, il est utilisé par la mère d'Hervé Bazin pour maintenir les clés hors de portée des enfants : « La clef suprême, celle qui défendait toutes les autres, celle de l'armoire anglaise, ne quitta plus l'entre-deux-seins de la maîtresse de maison. »

En photographie[modifier | modifier le code]

En photographie, sa mise en valeur est un élément important du portrait féminin et de la photographie érotique.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]