Sido (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sido.
Sido
Description de cette image, également commentée ci-après

Sido sur scène en 2011.

Informations générales
Nom de naissance Paul Hartmut Würdig[1]
Naissance (35 ans)
Berlin-Prenzlauer Berg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, hip-hop allemand, gangsta rap[2]
Instruments Voix
Années actives Depuis 1997
Labels Aggro Berlin (2001–2009), Sektenmuzik, Universal Music Group (depuis 2009)
Site officiel www.sido.de

Sido, de son vrai nom Paul Hartmut Würdig, né le à Berlin-Prenzlauer Berg, est un rappeur allemand[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9]. Il interprète son nom d'artiste comme acronyme de Superintelligentes drogenopfer (littéralement « victime de drogue super intelligent »). Il servait auparavant d'acronyme pour Scheiße in fein ohr (littéralement « chie dans tes oreilles »), une phrase issue de sa chanson Terroarr[10]. Sido est actuellement membre au label Urban/Universal Music Group.

Sido se distingue par ses paroles provocantes et agressives. Il porte souvent un masque argenté en forme de crâne. Il dépendait du label berlinois Aggro Berlin. Depuis 2009 le label allemand n'existe plus. Aujourd'hui, le rappeur allemand travaille avec des artistes tels que DJ Desue, X-plosive, soldiuM, et Dillon Cooper.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1997–2002)[modifier | modifier le code]

Sido est actif depuis 1997. Avec son ami B-Tight, il publie plusieurs EPs et démos sous le nom commun de Royal TS au label de hip-hop underground berlinois Royal Bunker. Lors d'un concert, ils attirent l'attention de Halil, Specter et Spaiche du label Aggro Berlin[11]. Le duo devient alors le premier signé au label.

Du succès à Aggro Berlin (2003–2008)[modifier | modifier le code]

Sido à Stuttgart en 2003.

La carrière solo de Sido est lancée en 2002 avec la chanson Arschficksong extraite du sampler Aggro Ansage Nr. 1, et la chanson Weihnachtssong sur Aggro Ansage Nr. 3, dont le clip passe régulièrement à la télévision[12].

En 2004, le premier album de Sido, Maske, est publié[2]. Il atteint la troisième place des classements musicaux allemands, se vend à plus de 180 000 exemplaires et est certifié disque d'or. Le single principal, Mein Block atteint la 13e position des classements allemands, le deuxième single Fuffies im Club y atteint la 18e place, et le troisième single Mama ist stolz y atteint la 25e place. L'album original est indexée car elle contient la chanson Endlich Wochenende qui, selon le BPjM, glorifie l'usage de la drogue. L'album est réédité sous le titre Maske X avec la chanson Arschficksong qui remplace Endlich Wochenende. Le clip est également censuré. En septembre la même année, il remporte le prix dans la catégorie « Nouvel arrivant » pour sa chanson Mein Block. Il publie ensuite avec ses collègues de label B-Tight et Fler, deux samplers : Aggro Ansage Nr. 4 et Aggro Ansage Nr. 5 (avec Tony D et G-Hot).

En 2005, Sido joue avec les Brainless Wankers et représente Berlin au Bundesvision Song Contest avec la chanson Mama ist stolz, classée 3e avec 113 points[13]. Il collabore aussi avec le rappeur Harris, en duo sous le nom de Deine Lieblings Rapper. En 2005, ils publient leur premier album Dein Lieblings Album, contenant le single Steh wieder auf.

En décembre 2006, Sido publie son deuxième album, Ich, qui atteint la 4e place des classements allemands, et contient trois singles : Strassenjunge, Ein Teil von mir et Chlechtes Vorbild. Il est certifié disque d'or. En 2007, Sido et B-Tight (alias A.i.d.S. (=Alles ist die Sekte) forment leur label Sektenmuzik et un crew appelé Die Sekte (avec Rhymin Simon et Vokalmatador). Tony D se joint plus tard à eux. Le troisième album de Sido, Ich und meine Maske, est publié en fin mai 2008, et atteint la première place des classements allemands. Les singles Augen auf/Halt dein Maul, Carmen, Herz, Nein! et Beweg dein Arsch sont également classés. En août 2008, Sido participe à la septième saison de l'émission Popstars, en tant que juré[14]. Le groupe Queensberry est formé après l'émission.

Depuis 2009[modifier | modifier le code]

Sido en 2010.

Le label Aggro Berlin ferme ses portes le 1er avril 2009. Sido signe alors avec Urban Records, une division d'Universal Music Allemagne. Le 30 octobre 2009, Sido publie son quatrième album, Aggro Berlin[15].

En 2011, il participe au film Blutzbrüdaz[16]. En mars 2013, il remporte 300 000 euros à l'émission Absolute Mehrheit[17],[18].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • [2004]] : Maske
  • 2006 : Ich
  • 2008 : Ich und meine Maske
  • 2009 : Aggro Berlin
  • 2013 : 30-11-80
  • 2015 : VI

Singles[modifier | modifier le code]

  • Mein Block
  • Fuffies im Club
  • Arschficksong
  • Mama ist stolz
  • Straßenjunge
  • Aus'm Weg
  • Goldjunge
  • Weihnachtssong
  • Wahlkampf feat. G-Hot
  • Mein Testament
  • Ficken feat. Tony D & Kitty Kat
  • Mach keine Faxen feat. Kitty Kat
  • Ein Teil von mir
  • Schlechtes Vorbild
  • Augen Auf/Halt dein Maul
  • Herz
  • Carmen
  • Beweg Dein Arsch feat. Scooter
  • Du bist scheisse
  • Frohe Weinachten (Diss gegen Bushido)
  • Geboren um frei zu sein
  • Bilder im Kopf
  • Liebe
  • Löwenzahn
  • Astronaut feat. Andreas Bourani
  • Ackan feat. Dillon Cooper

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Männersache
  • 2011 : Blutzbrüdaz
  • 2013 : Die Spätzünder 2 – Der Himmel soll warten
  • 2015 : Halbe Brüder

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Sido über sein Leben im Osten: Sozialistische Grüße vom Ex-Gangsta-Rapper - Kultur », sur STERN.DE (consulté le 27 juin 2016).
  2. a et b (de) « Teutonischer Gangsta-Rap hat einen neuen Messias. », sur Laut.de (consulté le 27 juin 2016).
  3. (de) Rapper Sido: "Berlin ist eine anstrengende Stadt" - Stuttgarter Nachrichten.
  4. (de) Sido und Bushido: Freundschaft bringt Kohle, MAIN-POST Nachrichten für Franken, Bayern und die Welt.
  5. (de) "Man weiß schon alles über mich", Frankfurter Neue Presse.
  6. (de) Sido: „Ich wollte immer einen Film machen“, MAIN-POST Nachrichten für Franken, Bayern und die Welt.
  7. (de) "2010 ist ein gutes Baby-Jahr", rap.de.
  8. Sido: Einbrecher wollten neue CD klauen – laut.de.
  9. (de) Richtigstellung: Richtigstellung Sido - B.Z. Berlin.
  10. (de) (en) « Interview mit Sido », VISIONS Verlag, vol. 9,‎ , p. 63.
  11. (de) Sido: „Ich wusste schon immer, dass ich einer der besten Texter Deutschlands werden kann.“ All Good – Magazin für HipHop, 3 septembre 2015, (consulté le 5 février 2016).
  12. (de) Folge 18: Sido – „Weihnachtssong“. rollingstone.de, 19 décembre 2011, (consulté le 23 juin 2015).
  13. (de) (en) « Bundesvision Song Contest », fan-lexikon.de (consulté le 19 avril 2015).
  14. (de) « Sido zieht über Detlef D! Soost und "Popstars" her », sur welt.de,‎ (consulté le 27 juin 2016).
  15. (de) « laut.de-Kritik. Mehr Sido als je zuvor, ganz ohne den Maskenmann.. », sur laut.de (consulté le 27 juin 2016).
  16. (de) « Sido und B-Tight rappen in die Kinocharts », sur Focus,‎ (consulté le 17 juin 2015).
  17. (de) http://www.krone.at/Stars-Society/Sido_gewinnt_in_Raabs_Polit-TV-Show_300.000_Euro-Kraeftig_abgecasht-Story-355922
  18. (de) « "Absolute Mehrheit": Rapper Sido räumt in Raabs Polit-Show ab », sur Spiegel Online,‎ (consulté le 17 juin 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]