Scooter (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scooter (homonymie).

Scooter

Description de cette image, également commentée ci-après

Scooter à Berlin, Allemagne, en 2010.

Informations générales
Pays d'origine Hambourg,
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Techno, EDM, happy hardcore, hardstyle, hard trance, house, jumpstyle, rave[1]
Années actives Depuis 1993
Site officiel scootertechno.com/
Composition du groupe
Membres Hans Peter Geerdes (H. P. Baxxter)
Michael Simon
Phil Speiser
Anciens membres Sören Bühler (Ferris Bueller)
Axel Broszeit (Axel Coon)
Jürgen Frosch (Jay Frog)
Hendrik Stedler (Rick J. Jordan)
Logo

Scooter est un groupe allemand de hard dance techno, formé à Hambourg[2]. le groupe a vendu plus de 30 millions d'exemplaires[3] et gagné plus de 80 disques de certification[4]. Scooter est l'un des groupes les plus populaires ayant atteints les classements musicaux[5]. Le groupe se compose actuellement de H.P. Baxxter, Rick J. Jordan et Michael Simon. Bien que les premières chansons du groupe soient axées hard trance, Scooter s'est également essayé dans d'autres genres musicaux dérivés de la dance comme le hardstyle, le jumpstyle, occasionnellement le hip-hop[6], le hard rock[7], la house[8] et le dubstep[9].

La marque de fabrique de Scooter présente un tempo rapides et des mélodies happy, accompagnés de paroles chantées par H.P. Baxxter, de l'échantillonnage, et occasionnellement des chœurs souvent aigus. Les titres à succès notables du groupe incluent Hyper Hyper, Move Your Ass!, How Much Is The Fish?, Ramp! (The Logical Song), Nessaja, Weekend, Maria (I Like It Loud) et The Question Is What Is the Question?.

Biographie[modifier | modifier le code]

Celebrate the Nun (1987–1992)[modifier | modifier le code]

Fin 1986, H. P. Baxxter et Rick J. Jordan se rencontrent pour la première fois à Hanovre, en Allemagne, grâce à une petite annonce et fondent le groupe de synthpop/new wave appelé Celebrate the Nun. Les chants en solo sont effectués par Baxxter et les voix féminines par le sœur de Baxxter, Britt Maxime, et Rick J. Jordan joue du clavier et s'occupe de la sonorité[10]. Le groupe fait paraître leur premier album, Meanwhile, en 1989. Allmusic rédige que « pendant les années '80, les nombreux groupes de synthpop rêvaient de devenir le futur Depeche Mode. Celebrate the Nun n'avait rien d'exceptionnel ; toutefois, l'écriture et les hooks entraînants montent Celebrate the Nun un cran au-dessus des amateurs[11]. » Le single Will You Be There extrait de l'album Meanwhile, atteint la cinquième place du classement Billboard Dance/Club, le 23 juin 1990, et le single She's a Secretary/Strange atteint la 12e le 8 décembre la même année[5]. Slin Tompson, le quatrième membre du line-up original, quitte le groupe en 1990 pour démarrer son propre projet[10]. En 1991, le groupe fait paraître un second album, Continuous, mais n'obtient pas le succès escompté du fait de la déclinaison du synthpop à cette période[11]. Deux singles sont extraits de ce second album, Patience et You Make Me Wonder, mais n'atteignent pas les classements. Ne trouvant aucun succès dans le domaine new wave, Baxxter continue à travailler pour son label indépendant basé à Hambourg (actuellement appelé Edel Records) et fait la recontre du futur manager du groupe Scooter, Jens Thele[12].

The Loop et premier chapitre (1993–1998)[modifier | modifier le code]

Le groupe Scooter lors du First Chapter (1993–1998). De gauche à droite : Rick J. Jordan, Ferris Bueller, et H.P. Baxxter.

Peu après, fin 1993, les anciens membres de Celebrate the Nun se joignent aux côtés du cousin de Baxxter, Ferris Bueller, sous le management de Jens Thele pour former un groupe de remix du nom de The Loop. The Loop devient l'un des groupes à succès en Allemagne, grâce à la parution de musiques remixées de Adeva, Holly Johnson, The Tag Team et RuPaul[12], [13]. Scooter débute en tant que projet en décembre 1993. Leur premier single est une reprise de la chanson Vallée De Larmes de René & Gaston, et atteint la huitième place des classements musicaux allemands. En avril 1994, Scooter joue son premier concert au Palladium d'Hambourg. À ce stade, Scooter passe officiellement du statut de projet à celui de groupe musical, et le « rap » de Baxxter devient la marque de fabrique du groupe.

Au départ, leur titre Hyper Hyper ne devait pas avoir autant de succès, mais il atteint la deuxième place des classements musicaux allemands, Media Control, pusi est finalement certifié triple disque d'or avec 750 000 exemplaires vendus[12],[14]. Hyper Hyper atteint également la cinquième place des classements suisses, autrichiens et italiens ; il atteint également le top-10 aux Pays-Bas et en Norvège[15],[16]. Le troisième single de Scooter, Move Your Ass atteint la troisième place du Media Control quelques semaines après parution puis est certifié disque d'or avec plus de 250 000 exemplaires vendus en Allemagne[14]. Le single obtient également un franc succès hors des frontières allemandes, en atteignant le top-5 suisse, autrichien et néerlandais, et le top-10 norvégien et italien[17],[18]. Les singles suivants, Friends et Endless Summer parviennent à atteindre le top-20 dan de nombreux pays dont la Suisse, l'Autriche et la Finlande[19],[20].

Le groupe maintient la maitrise de sa sonorité puis sort un second album, Our Happy Hardcore, jusqu'à ce que le style musical se différencie avec leur single paru en 1996, I'm Raving (de leur troisième album Wicked) avec un tempo descendant à 138 BPM contrairement à leur tempo habituel oscillant entre 160 et 190 BPM. Le single atteint la quatrième place en Allemagne et est certifié disque d'or avec plus 250 000 exemplaires vendus[14]. Leur quatrième album, Age of Love, atteint la 19e place au Media Control allemand[12],[21].

Second chapitre (1998–2002)[modifier | modifier le code]

Scooter à Moscou, aux alentours de 2000. De gauche à droite : H.P. Baxxter, Rick J. Jordan, et Axel Coon.

En 1998, Ferris Bueller (Soren Buehler) quitte le groupe pour se concentrer sur une carrière solo (il admet plus tard avoir souffert de dépression pendant de nombreuses années suite aux changements de son mode de vie comme pop star), puis se voit remplacé par DJ Axel Coon, qui avait déjà participé aux enregistrement du groupe. Coon a également joué en live pour Scooter à certaines occasions. En juin 1998, Scooter fait paraître l'un de ces titres plus grands titres How Much is the Fish? qui atteint la 3e place des classements musicaux allemands ; le single est certifié disque d'or et vendu à plus de 250 000 exemplaires rien qu'en Allemagne[14],[22]. Leur cinquième album studio, No Time to Chill atteint la 4e place du Media Control allemand, atteint les classements finlandais, est certifié disque d'or et vendu à plus de 36 000 exemplaires[22],[23],[24]. Dans la même veine, l'album est certifié disque d'or en Pologne avec des ventes excédant 50 000 exemplaires[25].

En juillet 1999, Scooter fait paraître son premier single Faster Harder Scooter, extrait de leur sixième album, Back to the Heavyweight Jam. Le single atteignant la 7e place nationale, les classements musicaux en Scandinavie, la 3e place en Suède et la 2e place en Finlande, le trio devient certifié disque de platine en Suède avec 40 000 exemplaires du single vendus[22],[26],[27]. Le second single, Fuck the Millennium, paru en novembre 1999, atteint la onzième place du Media Control et, comme pour son predécesseur, reste 11 semaines dans les classements[22]. Le single est également bien accueilli en Scandinavie, atteignant la troisième place en Suède, la 4e en Finlande, et finalement certifié disque d'or avec 20 000 exemplaires vendus[27],[28]. L'album Back to the Heavyweight Jam, comme pour les singles, est un succès en Scandinavie, atteignant le top-5 en Finlande et en Suède où il est certifié disque d'or avec plus de 40 000 exemplaires vendus[29],[30].

Scooter fait paraître leur septième album studio, Sheffield, en mai 2000. Sheffield prend une nouvelle tournure musicale avec un rythme 6/8 sur les titres Don't Gimme the Funk et Sex Dwarf. Fin 2000, après la parution de leur second single She's the Sun, Scooter est récompensé du Comet auc VIVA Comet Awards dans la catégorie « meilleur groupe à succès ». Le 21e single du groupe, Posse (I Need You on the Floor) est paru en Allemagne le , et il s'agit du premier single de Scooter depuis Endless Summer à présenter une voix aigue en guise de chœur. Le single atteint la 7e place en Allemagne et passe 13 semaines au classement[22]. Leur huitième album, We Bring the Noise, paru en juin 2001, présente un nouveau single, Aiii Shot the DJ. En décembre 2001, Scooter fait paraître son 23e single Ramp! (The Logical Song) extrait de leur compilation Best of intitulée Push the Beat for This Jam. Le single est certifié disque de platine en Australie et en Norvège, et atteint la 2e place des classements musicaux au Royaume-Uni, pays dans lequel il est certifié disque d'or avec 400 000 ventes[31],[32],[33],[34]. L'album lui-même, commercialisé le , est certifié disque d'or au Royaume-Uni, en Suède et en Norvège[32],[34], [35].

Troisième chapitre (2002–2006)[modifier | modifier le code]

Scooter à Kiev en 2004. De gauche à droite : Jay Frog, H.P. Baxxter, et Rick J. Jordan.

Début 2002, immédiatement après la parution de leur compilation Push the Beat for this Jam, Alex Coon quitte le groupe pour se concentrer sur une carrière solo dans le DJing et le remixage, et Jay Frog devient le troisième membre officiel du groupe. Jay Frog jouait occasionnellement avec le groupe avant qu'il le rejoigne. Pour introniser Frog à leurs fans, le trio fait paraître une seconde compilation en 2002, 24 Carat Gold. Le 24e single de Scooter, Nessaja est une reprise du titre Tabaluga de Peter Maffay et débute à la première place des classements musicaux allemands[22]. Le single est certifié disque d'or en Allemagne avec 250 000 exemplaires vendus[14]. Le single est également bien accueilli en Autriche, en Norvège et au Danemark, pays dans lesquels il atteint le top-5 ; il atteint également le top-10 en Suisse, en Finlande et aux Pays-Bas[36].

Scooter savoure son retour dans les classements musicaux britanniques, avec la parution du six de leurs singles dans le top-20 : The Logical Song (2e place), Nessaja (4e place), Posse (I Need You On The Floor) (15e place), Weekend! (12e place), The Night (16e place) and Maria (I Like It Loud) (16e place), qui atteignent les classements pendant 18 mois consécutifs[33]. En 2003, le vidéoclip du titre Weekend! devient un clip à scandale à cause de scènes exposant des danseuses seins nus. La chanson atteint la 2e place du Media Control allemand[22]. En mars 2003, Scooter fait paraître l'album The Stadium Techno Experience qui atteint la 7e place du Media Control, et certifié disque d'or en Suède, en Norvège et en Hongrie[22],[32],[37],[38]. Le single The Night atteint le top-10 en Allemagne[22]. Le single Maria (I Like It Loud) est commercialisé en collaboration avec les producteurs hardcore Marc Acardipane et Dick Rules, et atteint la 4e des classements[22]. Mind The Gap est le dixième album studio du groupe, commercialisé le 8 novembre 2004 en trois différentes versions. Il atteint la 16e place en Allemagne et passe 21 semaines aux classements[21],[22].

Quatrième chapitre (2006–2013)[modifier | modifier le code]

Scooter, à la tournée Jumping all over the World au Zenith de Munich, en 2008.

Le 14 août 2006, le départ de Jay Frog du groupe est annoncé afin qu'il suive une carrière solo. Frog est remplacé par Michael Simon, qui s'était déjà occupé de remixer des titres pour Scooter[13]. Le 19 août, Scooter participe au Tufertschwil Open Air en Suisse, là où Simon débute sa carrière avec le groupe. Le single Behind the Cow est diffusé en avant-première sur le programme télévisé The Dome 40 à Düsseldorf le 1er décembre 2006, puis paru le 19 janvier 2007. Le titre et ses paroles s'inspire de la chanson What Time Is Love? de The KLF. Leur douzième album, The Ultimate Aural Orgasm, avec les titres The United Vibe (reprise de la chanson Catch the Fox de Den Harrow), Scarborough Affair et The Shit That Killed Elvis (collaboration avec Jimmy Pop, le chanteur du groupe américain Bloodhound Gang), est commercialisé le 9 février 2007. L'album atteint la 6e place des classements musicaux allemands et y passe 16 semaines consécutives[21]. Le second single extrait de The Ultimate Aural Orgasm s'intitule Lass Uns Tanzen et est paru le 23 mars la même année. Malgré le fait que le single ait atteint la 19e place des classements allemands, il parvient à rester dans ceux-ci pendant 18 semaines d'affilées[22]. Le 10 août, Scooter fait paraître un nouveau single exclusif appelé The Question Is What Is the Question?, qui atteint la 5e place des classements musicaux, avec 26 semaines d'affilées dans ces classements[22]. Le groupe fait paraître une reprise en jumpstyle de la chanson How Do You Do de Mouth & MacNeal (en). Scooter fait paraître son treizième album studio, Jumping All Over the World, le 30 novembre 2007, contenant trois singles déjà paru : The Question is What is the Question, And No Matches et Jumping All Over the World).

En novembre 2007, le groupe participe à sa première tournée en Australie, pays qu'ils n'ont jamais visité malgré le classement de leur titre The Logical Song à la première place les quelques six années auparavant[39]. Scooter joue à la célèbre rave party Scattered de Sydney, et dans les villes d'Adélaïde, Brisbane et Perth. En mars 2008, le groupe embarque pour son premier arena tour britannique aux côtés d'autres groupes du label All Around The World comme Cascada et Ultrabeat. Pendant cette tournée, Scooter joue une version rééditée de leur titre I'm Lonely extrait de l'album Jumping All Over The World ; le single est paru en Allemagne le 18 avril 2008. The Question Is What Is The Question est paru au Royaume-Uni la même année, atteignant la 48e place[33]. Le groupe fait une entrée surprenante au UK Albums Chart avec son album Jumping All Over The World à la 1e place, surclassant le titre Hard Candy de Madonna[33],[40]. Il s'agit de la première fois que Scooter atteint la première place au Royaume-Uni, et de leur premier album atteignant les charts en cinq ans dans le pays[33]. L'album est finalement certifié disque de platine au Royaume-Uni avec plus de 300 000 ventes[34].

En février 2009, Scooter fait paraître un album intitulé Hands On Scooter, composé de reprises composées par The Bloodhound Gang, Status Quo, et Sido[41]. En été 2009, Scooter annonce la parution prochaine d'un nouvel album, Under The Radar Over The Top. Le 14 août 2009, Scooter fait paraître J'adore Hardcore, le premier single extrait de l'album Under The Radar Over The Top. J'adore Hardcore s'inspire des musiques de Planet Funk, Chase the Sun et de The Pitcher's, I Just Can't Stop. Le 30 juillet 2009, lors du tournage pour le vidéoclip de J'adore Hardcore, Baxxter a failli mourir lors d'un attentat à la voiture piégée à Majorque, en Espagne[42]. Pour leur prochain single Ti Sento, Scooter collabore avec la chanteuse italienne Antonella Ruggiero. Ti Sento atteint la 10e place des classements allemands[22]. À sa première semaine de vente, Under The Radar Over The Top atteint la deuxième place des charts allemands[21]. Le troisième single est annoncé le 3 novembre 2009 comme étant The Sound Above My Hair extrait de l'album. La vidéo est posée sur YouTube le 12 novembre[43]. Le single est paru le 27 novembre[44].

H.P. Baxxter au Echo Music Award, 2013.

Le 9 février 2010, Scooter son titre Stuck on Replay au Championnat du monde de hockey sur glace 2010 ; ils'agit du quatrième single extrait du prochain album Under The Radar Over The Top. La tournée Under The Radar Over The Top est annoncée avant la parution officielle de l'album. Pendant une semaine, ils partent en concert dans des villes allemandes comme Hambourg, Berlin, et Leipzig, et dans une ville suisse, Zurich, en mars 2010. Le single Stuck on Replay atteint la 34e place des charts allemands[22]. Après la tournée, Scooter annonce lors d'une entrevue la parution prochaine d'un DVD live, CD, et Blu-ray du concert à Hambourg. Le 10 mai 2010, Scooter annonce une nouvelle tournée, continuité de la tournée Under The Radar Over The Top e ndécembre 2010 dans des villes comme Rostock, Stuttgart, et Dresde. En juin cette même année, ils participent à une méga-tournée, toujours à Hambourg, à la HSH Nordbank Arena[45]. Le 29 juin 2010, Scooter est programmé pour la tournée Clubland Live 4 aux côtés d'Ultrabeat, ItaloBrothers, et Alex K. Il s'agit de la seconde tournée du groupe au Royaume-Uni. Ils participent également à des festivals comme Tomorrowland en Belgique, et à d'autres endroits comme en Islande[46]. Cependant, le 6 octobre 2010, Clubland Live 4 est annulé[47].

Le 15 avril 2011, une version rééditée du single Friends paru en 1995 est commercialisée, intitulée Friends Turbo[48]. Il s'agit du thème officielle de la version allemande du film néerlandais New Kids Turbo[49]. Par la suite, Scooter fait paraître son quinzième album, intitulé The Big Mash Up, le 14 octobre 2011[50]. Le premeir single extrait de l'album, The Only One est commercialisé le 20 mai 2011, et atteint la 45e place des charts[22]. Le second single, David Doesn't Eat est commercialisé le 14 octobre 2011[51], la même journée de parution pour l'album. Le troisièe single extrait de l'album The Big Mash Up, intitulé C'est Bleu, en collaboration Vicky Leandros, est paru le 2 décembre 2011[52]. Ils atteignent tous les deux la 67e et 77e place, respectivement[22]. Le quatrième single de Scooter, It's a Biz (Ain't Nobody) est paru le 23 mars 2012[53]. Le 7 septembre 2012, Scooter fait paraître un nouveau single, 4 AM, uniquement disponible en téléchargement[54]. Scooter fait paraître son 16e album, Music for a Big Night Out le 2 novembre 2012[55]. La même journée, ils font paraître Army of Hardcore[56].

Cinquième chapitre (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le 15 octobre 2013, Scooter annonce officiellement le départ de Rick J. Jordan du groupe à la fin de la tournée 20 Years Of Hardcore Tour 2014[57]. Scooter annonce également la parution prochaine, en début 2014, d'un album, The Fifth Chapter[57],[58]. Rick est alors remplacé par Philip Speiser, jeune compositeur de musique électronique hongrois[59].

Style musical[modifier | modifier le code]

Le style musical de Scooter a été définie comme un mélange entre le happy hardcore et le hard trance. Scooter s'est largement inspiré d'artistes et groupes comme The KLF, Marc Acardipane, Charly Lownoise et Mental Theo, et a, durant les années 2010, repris des mélodies de producteurs hardstyle, comme Technoboy et Headhunterz. Le chanteur H.P. Baxxter effectue de lui-même les chants, qui impliquent, de temps à autres, des calembours et jeux de mots.

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • H.P. Baxxter – chant, guitare (depuis 1993)
  • Michael Simon – production, composition et claviers (depuis 2006)
  • Phil Speiser - production, composition et claviers (depuis 2014)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Ferris Bueller – claviers, composition et production (1993–1998)
  • Axel Coon - claviers, composition et production (1998–2002)
  • Jay Frog - claviers, composition et production (2002–2006)
  • Rick J. Jordan – design sonore, ingénierie sonore, composition, production, claviers, guitare (1993–2014)

Management[modifier | modifier le code]

  • Jens Thele (manager)
  • Kai Busse (bookings)
  • Klaus Perreth (management des tournées)

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Scooter.

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums Best-Of[modifier | modifier le code]

Albums Live :

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1994 - Vallée de larmes (reprise de René et Gaston)
  • 1994 - Hyper Hyper
  • 1995 - Move Your Ass!
  • 1995 - Friends
  • 1995 - Endless Summer
  • 1995 - Back in the U.K. (reprise de Ron Goodwin b.o. thème de Miss Marple)
  • 1996 - Let Me Be Your Valentine
  • 1996 - Rebel Yell (reprise de Billy Idol)
  • 1996 - I'm Raving (reprise de Marc Cohn and Highland Bagpipes of Scotland)
  • 1996 - Break It Up
  • 1997 - Fire!
  • 1997 - The Age Of Love(thème de la B.O de Terminator)
  • 1997 - No Fate (reprise de Zyon)
  • 1998 - How Much Is The Fish? (reprise de Alan Stivell)
  • 1998 - I Was Made For Lovin' You (reprise de Kiss)
  • 1998 - We Are The Greatest (reprise de Street Machine)
  • 1999 - Call Me Mañana (reprise de L.A.Style)
  • 1999 - Faster Harder Scooter
  • 1999 - Fuck The Millenium (reprise de Billy Vaughn)
  • 2000 - I'm Your Pusher (reprise de Flieger, Grüß' Mir Die Sonne de Allan Gray et Walter Reisch)
  • 2000 - She's The Sun (reprise de When the Levee Breaks et de Led Zeppelin)
  • 2001 - Posse (I Need You On The Floor)
  • 2001 - Aiii Shot The DJ
  • 2001 - Ramp! (The Logical Song) (reprise de Supertramp)
  • 2002 - Nessaja (reprise de Peter Maffay et Rolf Zuckowski)
  • 2003 - Weekend! (reprise de Earth and Fire)
  • 2003 - The Night (reprise de Valérie Dore)
  • 2003 - Maria (I Like It Loud) (feat. Marc Acardipane and Dick Rules)
  • 2003 - Jigga Jigga!
  • 2004 - Shake That! (reprise de KC and the Sunshine Band)
  • 2004 - One (Always Hardcore) (reprise de Bodylotion aka Neophyte)
  • 2005 - Suavemente (reprise de Elvis Crespo)
  • 2005 - Hello! (Good To Be Back) (reprise de Gary Glitter)
  • 2005 - Apache Rocks The Bottom! (reprise de The Shadows)
  • 2007 - Behind The Cow
  • 2007 - Lass Uns Tanzen
  • 2007 - Stripped (sortie sur le web uniquement ; reprise de Depeche Mode)
  • 2007 - The Question Is What Is The Question? (reprise de Mouth & MacNeal)
  • 2007 - And No Matches (reprise de Emilia Rydberg)
  • 2008 - Jumping All Over The World
  • 2008 - I'm Lonely
  • 2008 - Jump That Rock (vs. Status Quo)
  • 2009 - J'adore Hardcore
  • 2009 - Ti Sento feat. Antonella Ruggiero (reprise de Matia Bazar)
  • 2009 - The Sound Above My Hair (reprise du titre Wonderful Life de Black)
  • 2010 - Stuck On Replay (reprise de Lionel Richie)
  • 2011 - Friends Turbo
  • 2011 - The Only One
  • 2011 - David Doesn’t Eat
  • 2011 - C'est Bleu feat. Vicky Leandros
  • 2012 - It's A Biz (Ain't nobody)
  • 2012 - 4 A.M. feat. Jaye Marshall
  • 2012 - Army Of Hardcore (reprise de Neophyte and The Stunned Guys)
  • 2013 - Maria (I Like It Loud) (R.I.O. remix) (sortie uniquement en version téléchargeable)
  • 2014

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Titre
2003 Viva Comet Award - meilleur groupe dance[60]
2003 Echo Award - meilleur single dance[61]
2004 Echo Award - meilleur groupe dance[62]
2009 The Dome Award - For 20 Performances At The Dome[63]
2010 Viva Platinum Comet Award - All Time Most Played[64]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Allmusic: Scooter (Overview) », sur Allmusic (consulté le 7 décembre 2012).
  2. « Billboard.com: Scooter (biography) », sur Billboard (consulté le 31 mars 2012)
  3. « Scooter ignore major labels to break records » (consulté le 8 décembre 2012).
  4. (de) « In Deutschland nimmt man uns nicht für voll », sur Bild,‎ 18 octobre 2009 (consulté le 31 mars 2012).
  5. a et b « Billboard.com: Celebrate the Nun », sur Billboard Magazine (consulté le 2 novembre 2011)
  6. « Scooter - Behind The Cow (Official Video HQ) », sur YouTube,‎ 25 février 2009 (consulté le 24 avril 2012).
  7. « Scooter - Fire (Official Video HQ) », sur YouTube,‎ 23 février 2009 (consulté le 24 avril 2012).
  8. (de) « Artist scooter », sur Djshop.de (consulté le 24 avril 2012).
  9. « Scooter - David Doesn't Eat (Official Video HD) », sur YouTube,‎ 14 octobre 2011 (consulté le 13 décembre 2012).
  10. a et b « Thesecondfuture.net: Celebrate the Nun », sur thesecondfuture.net (consulté le 2 novembre 2010).
  11. a et b « All music: Celebrate the Nun », sur allmusic (consulté le 2 novembre 2010)
  12. a, b, c et d « Musicline.de: Scooter Biography », sur Musicline.de (consulté le 2 novembre 2010).
  13. a et b « Scootertechno.com: Scooter Biography », sur Scootertechno.com (consulté le 2 novembre 2010).
  14. a, b, c, d et e (de) « Gold-/Platin-Datenbank » (consulté le 3 novembre 2010).
  15. « SCOOTER: HYPER HYPER (SONG) », sur Hung Medien (consulté le 2 novembre 2010).
  16. « I singoli più venduti del 1994 », sur Hit Parade Italia (consulté le 3 novembre 2010).
  17. « SCOOTER: MOVE YOUR ASS! (SONG) », sur Hung Medien (consulté le 3 novembre 2010).
  18. (it) « I singoli più venduti del 1995 », sur Hit Parade Italia (consulté le 3 novembre 2010).
  19. « SCOOTER: FRIENDS (SONG) », sur Hung Medien (consulté le 3 novembre 2010).
  20. « SCOOTER: ENDLESS SUMMER (SONG) », sur Hung Medien (consulté le 3 novembre 2010).
  21. a, b, c et d « Charts.de: Scooter (albums) », Media Control, sur Charts.de (consulté le 7 septembre 2012).
  22. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q « Charts.de: Scooter (singles) », Media Control, sur charts.de (consulté le 7 septembre 2012).
  23. « Scooter: No Time to Chill », sur Hung medien (consulté le 3 novembre 2010).
  24. « Tilastot: Scooter », sur IFPI Finland (consulté le 3 novembre 2010).
  25. « Złote CD 1995-present », sur ZPAV (consulté le 3 novembre 2010).
  26. « Scooter: Faster Harder Scooter (Song) », sur Hung Medien (consulté le 3 novembre 2010).
  27. a et b « ÅR 1999 », sur IFPI Sweden (consulté le 3 novembre 2010).
  28. « Scooter: Fuck the Millennium (Song) », sur Hung Medien (consulté le 3 novembre 2010).
  29. « Scooter: Back to the Heavyweight Jam », sur Hung Medien (consulté le 3 novembre 2010).
  30. « ÅR 2000 », sur IFPI Sweden (consulté le 3 novembre 2010).
  31. « ARIA Charts: Accreditations 2002 Singles », sur ARIA (consulté le 8 décembre 2010).
  32. a, b et c « SØK I TROFÉER », sur IFPI Norway,‎ 8 décembre 2012 (consulté le 2 novembre 2010).
  33. a, b, c, d et e « Chart Stats: Scooter », sur Chartstats.com,‎ 8 décembre 2012 (consulté le 2 novembre 2010).
  34. a, b et c « Certified Awards Search », sur BPI (consulté le 2 novembre 2010).
  35. « ÅR 2003 », sur IFPI Sweden (consulté le 3 novembre 2012).
  36. « SCOOTER: NESSAJA (SONG) », sur Hung Medien (consulté le 2 novembre 2010).
  37. « ÅR 2004 », sur IFPI Sweden (consulté le 3 novembre 2010).
  38. « Mahasz: Kereso », sur Mahasz (consulté le 3 novembre 2010).
  39. « Scooter: Australian singles », sur Hung Medien (consulté le 2 novembre 2010).
  40. « Scooter Unseats Madonna On U.K. Album Chart », sur Billboard Magazine (consulté le 2 novembre 2010).
  41. « Hands On Scooter: Various », sur Amazon.com (consulté le 2 novembre 2010).
  42. Von Mark Pittelkau Und Anna Hesse, « Bild.de », sur Bild.de (consulté le 19 décembre 2012).
  43. « YouTube: Scooter The Sound Above My Hair », sur YouTube (consulté le 2 novembre 2010).
  44. « Amazon.de: Scooter The Sound Above My Hair », sur Amazon.de (consulté le 2 novembre 2010).
  45. « SCOOTER - Vorverkauf für Dezembershows und The Stadium Techno Inferno! gestartet! », sur Creative Talent (consulté le 2 novembre 2010).
  46. « Tomorrowland.be: Scooter », sur tomorrowland.be (consulté le 2 novembre 2010).
  47. « Cancellation Clubland Live 4 Tour », sur Scootertechno.com (consulté le 2 novembre 2010).
  48. « Friends Turbo [Single »], sur amazon.de (consulté le 7 septembre 2012).
  49. « Friends Turbo », sur scootertechno.com (consulté le 7 septembre 2012).
  50. « The Big Mash Up (Limited Deluxe Fan-Box) [CD+DVD, Box-Set »], sur amazon.de (consulté le 30 août 2011).
  51. « David Doesn't Eat [Single »], sur amazon.de (consulté le 7 septembre 2012).
  52. « C'Est Bleu [Single »], sur amazon.de (consulté le 7 septembre 2012).
  53. « It's A Biz (Ain't Nobody) [Single »], sur amazon.de (consulté le 7 septembre 2012).
  54. « 4 AM », sur amazon.de (consulté le 7 septembre 2012).
  55. « Music for a Big Night Out (Standard) », sur amazon.de (consulté le 5 novembre 2012).
  56. « Army of Hardcore [Single »], sur amazon.de (consulté le 5 novembre 2012).
  57. a et b « Founder member Rick J. Jordan exits Scooter after 20 years », sur scootertechno.com,‎ 15 octobre 2013 (consulté le 15 octobre 2013).
  58. « Rick J. Jordan verlässt nach 20 Jahren Scooter », sur ampya.com,‎ 15 octobre 2013 (consulté le 15 octobre 2013).
  59. (en) « Philip Speiser will be the new Scooter member 02.11.2013 », sur scooterplanet.ru,‎ 2 novembre 2013 (consulté le 30 mars 2014).
  60. « Comet History 2003: DANCE ACT Scooter », sur Viva Comet (consulté le 16 mai 2011).
  61. « Echo 2003: Die Preisträger: Dance-Single des Jahres national-Scooter », sur ECHO (consulté le 16 mai 2011)
  62. « Dance-Produktion des Jahres national-Scooter », sur ECHO (Germany) (consulté le 16 mai 2011)
  63. « The Dome 52: Scooter », sur The Dome (consulté le 16 mai 2011)
  64. « Comet History 2010: Scooter », sur Viva Comet (Germany) (consulté le 16 mai 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]