Shosholoza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant une chanson image illustrant l’Afrique du Sud
Cet article est une ébauche concernant une chanson et l’Afrique du Sud.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Shosholoza est une chanson populaire traditionnelle d'Afrique australe.

La chanson a été reprise par de nombreux artistes dont Pete Seeger[1], Ladysmith Black Mambazo, PJ Powers, The Glue et Peter Gabriel. La chanson a été popularisée internationalement après la victoire de l'Afrique du Sud lors de la Coupe du monde de rugby à XV 1995 et est devenu un hymne favori en Afrique du Sud lors de manifestations sportives.

Le mot zoulou Shosholoza signifie aller de l'avant ou faire de la place à son prochain, et rappelle également le son produit par le train à vapeur (Stimela) décrit dans la chanson. La chanson a aussi donné son nom à Team Shosholoza, le premier challenger africain de la Coupe de l'America, Team Shosholoza ainsi qu'à Meyl, la ligne ferroviaire longue-distance d'Afrique du Sud.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dans l'enregistrement CD ou 33 t "WE SHALL OVERCOME", The complete Carnegie Hall concert, 8 juin 1963, édité par Columbia réf C2K 45312