Shéchèn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le bouddhisme image illustrant le Tibet image illustrant l’Inde
Cet article est une ébauche concernant le bouddhisme, le Tibet et l’Inde.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le monastère de Shéchèn (tibétain : ཞེ་ཆེན་, Wylie: Zhe-chen) fut un des premiers monastères Nyingmapa du Tibet. Il a été fondé en 1695. Il y a aussi maintenant les monastères de Shéchèn au Népal et en Inde. Sur les 160 monastères affiliés au monastère de Shéchèn, tous furent détruits après l'intervention militaire chinoise au Tibet en 1950, et environ 30 ont été reconstruits[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tibet, reconstruire, préserver, partager, par Matthieu Ricard