Senbus Industries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'usine de Thiès.

Senbus Industries est une entreprise sénégalaise d'assemblage de véhicules (minibus, bus, autocars, camions, tracteurs[1]) créée en 2001[2] à Thiès.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2003 le président Abdoulaye Wade inaugure la première usine de montage de bus du pays, en compagnie de ses homologues, les présidents el Béchir (Soudan), Ould Taya (Mauritanie), Compaoré (Burkina Faso) et Pires (Cap Vert), car le chef d'État sénégalais souhaite que l'entreprise soit destinée à toute la CEDEAO[3].
Fruit de la coopération indo-sénégalaise avec le support technique du groupe indien Tata, Senbus précise alors son objectif de fournir d'abord 600 bus par an, soit 50 par mois, pour un chiffre d’affaires de 15 milliards de francs CFA. Une centaine d’employés sont recrutés et la direction compte assurer 200 emplois permanents pour l’usine et 500 pour les PME sous-traitantes[3].

L'entreprise connaît cependant des difficultés[4] et reste à l'arrêt pendant plusieurs mois en 2013. Elle reprend ses activités en 2014 avec l'appui de la société d’investissement mauricienne Afig[5].

Un bilan réalisé en 2016, à la célébration des 15 ans de la société, établit que la convention liant l'État du Sénégal à Senbus a permis de renouveler 1 857 véhicules pour un montant global de 41 milliards de francs CFA[2].

Production[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Renouvellement parc minibus par Senbus : Un financement de 40 milliards FCFA », lejecos.com, 30 juin 2016 [1]
  2. a et b « Senbus : 1 857 véhicules renouvelés pour un coût de 41 milliards », dakaractu.com, 1er juillet 2016 [2]
  3. a et b « Inauguration de Senbus Industries », afrik.com, 22 septembre 2003 [3]
  4. « Senbus Industries au bord de la faillite », seneweb.com, 5 juin 2013 [4]
  5. « Sénégal : Senbus redémarre », Jeune Afrique, 6 juillet 2014, [lire en ligne]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Market study on opportunities in “the automotive sector in Senegal”, Ministry of External Affairs, Embassy of India (Dakar), February 2017, 63 p., [lire en ligne]
  • Momar-Coumba Diop (dir.), Le Sénégal sous Abdoulaye Wade. Le Sopi à l'épreuve du pouvoir, Karthala, 2013, 840 p. (ISBN 9782811109615)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]