Seigneurie d'Ailleboust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Seigneurie d'Ailleboust
Seigneuries-du-Bas-Canada-1.jpg
No 10 sur la carte des Seigneuries du Québec
Géographie
Pays
Province
Région administrative
Municipalité régionale
Municipalité
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Histoire
Origine du nom
Fondation
Fondateur
Dissolution

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Lanaudière

(Voir situation sur carte : Lanaudière)
Point carte.svg

La seigneurie d’Ailleboust était une seigneurie de la Nouvelle-France. Elle était située dans l'actuelle municipalité régionale de comté de Matawinie dans la région administrative de Lanaudière au Québec (Canada).

Géographie[modifier | modifier le code]

La seigneurie d’Ailleboust prend la forme d'un rectangle dont les dimensions correspondent à 1,5 lieues de front sur 4 lieues de profondeur sur la rive nord de la rivière L'Assomption[1]. Les municipalités de Sainte-Mélanie, Saint-Jean-de-Matha et de Sainte-Béatrix occupent aujourd'hui le territoire. Le mont-d'Ailleboust est situé sur le territoire de cette dernière[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1736 le seigneur Jean d'Ailleboust d'Argenteuil fils de Pierre d'Ailleboust seigneur d'Argenteuil reçoit en concession de Charles de La Boische la seigneurie portant son nom. L'acte est ratifié par le roi le 30 avril 1737[3]. À Montréal le 17 février 1756 d'Ailleboust vend la seigneurie à Joseph Gauthier major des milices du fief et seigneurie de Varennes[4]. Revendue à Patric Langan en 1766 puis à Nathaniel Hazard-Tredwell en 1796, le juge Pierre-Louis Panet achète la seigneurie en 1800. En 1832, Louise-Amélie Panet et son époux William Bent Berczy héritent de la seigneurie d'Ailleboust et s'y installe[5].

Le manoir Panet[modifier | modifier le code]

Manoir de la Seigneurie D’Ailleboust

Le manoir de la Seigneurie D’Ailleboust a été construit à Sainte-Mélanie en 1811 par Pierre-Louis Panet[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ailleboust (seigneurie) », sur Mémoire du Québec (consulté le 21 juin 2016)
  2. « Mont d'Ailleboust », sur Commission de toponymie du Québec (consulté le 21 juin 2016)
  3. « Seigneurie d'Ailleboust », sur Commission de toponymie du Québec (consulté le 21 juin 2016)
  4. Ste-Béatrix d'hier à aujourd'hui, Laval, Québec, Gervic, , 187 p. (OCLC 13441667), p. 7
  5. a et b « Le manoir Panet à Sainte-Mélanie », sur Chroniques de Chertsey (consulté le 28 août 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]