Liste des seigneuries de la Nouvelle-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste des seigneuries de la Nouvelle-France par ordre chronologique de première concession; une seigneurie est une division territoriale qui était employée à l'époque de la Nouvelle-France.

1612 à 1625: premières concessions[modifier | modifier le code]

1625 à 1644 : concessions sous Lévis[modifier | modifier le code]

À partir de 1627, c'est la Compagnie de la Nouvelle-France qui administre la Nouvelle-France.

  • Saint-Joseph (162e l'Île de Montréal (1636)
  • Île-Jésus (1636)
  • de La Madeleine (1636) (à ne pas confondre avec la seigneurie du Cap-de-la-Madeleine de 1651)
  • de Lauzon (1636)
  • de la Rivière-au-Griffon (1636)
  • de Sainte-Croix (1637)
  • Sainte-Foy (1637)
  • de Bellechasse (1637)
  • des Grondines (1637)
  • d'Autray (1637)
  • Lintot (1637)
  • Dutort (1637)
  • Île-au-Ruau (1638)
  • Pinguet (1638)
  • de Batiscan (1639)
  • Deschambault (1640)
  • Saint-Sulpice (1640)
  • Arbre-à-la-Croix (1644)
  • Marsolet (1644)

1644 à 1660 : concessions sous François-Christophe de Levy[modifier | modifier le code]

  • Rivière-du-Sud (1646)
  • Du Hérisson (1646)
  • Préville (1646)
  • Saint-Ignace (1647)
  • Saint-Gabriel (1647)
  • Repentigny (1647)
  • Portneuf (1647)
  • Cournoyer (1647)
  • Marsolet (1647)
  • Cap-Rouge (1647)
  • Rivière-Puante (1647)
  • La Prairie de la Madeleine (1647)
  • Maur (1647)
  • Vieuxpont (1649)
  • Jacques-Cartier (1649)
  • Beaulieu (1649)
  • Monceaux (1649)
  • Saint-Augustin (1650)
  • Cap-de-la-Madeleine (1651)
  • Sillery (1651)
  • Hauteville (1651)
  • Le Chesnay (1651)
  • La ferté (1651)
  • Beaumarchais (1651)
  • Gaspésie (1652)
  • Gaudarville (1652)
  • L'Assomption (1652)
  • Roche-brûlée (1652)
  • Lothainville (1652)
  • Argentenay (1652)
  • Charny-Lirec (1652)
  • Les Écureuils (1653)
  • Grosbois (1653)
  • Mille-Vaches (1653)
  • Dombourg (1653)
  • La Malbaie (1653)
  • Île Saint-Christophe (1654)
  • Sainte-Ursule (1654)
  • Nazareth (1654)
  • Île Saint-Joseph (1655)
  • Lafond (1655)
  • Saint-François (1655)
  • Cinquième-Rivière (1656)
  • Grande-Anse (1656)
  • Normanville (1656)
  • Notre-Dame de Québec (1656)
  • Sainte-Marie (1656)
  • Bécancour (1657)
  • Coulonge (1657)
  • Îles Bourdon (1657)
  • Île Marie (1657)
  • Longueuil (1657)
  • Closse (1658)
  • Saint-Vilmé (1658)
  • Sainte-Anne (1658)
  • Grandpré de la Redoute (1659)
  • Saint-Joseph (no 2) (1659)

1660 à 1661 : concessions sous Isaac Pas[modifier | modifier le code]

  • Saint-Michel (1660)
  • Île-aux-Cochons (1660)
  • Niverville (1660)
  • Saint-Jean (1661)
  • La Chevalerie (1661)
  • La Grossardière (1661)
  • Mesnu (1661)
  • Miville (1661)
  • Morel (1661)

1662 à 1686 : concessions sous d'Estrades[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1665 : concessions par la Compagnie de la Nouvelle-France[modifier | modifier le code]

  • Poirier (1662)
  • Lotbinière (1662)
  • Crevier (1662)
  • Cap-de-Chaste (1662)
  • Bon-Port et Bonne-Pêche (1662)
  • Île-au-Canot (1662)
  • Île Patience (1662)
  • Repentigny-Villiers (1662)
  • Repentigny (no 2) (1662)
  • Lafresnaye (1662)
  • Saint-François-des-Prés (1662)
  • Villeray (1663)
  • Rivière-du-Saumon (1663)

1665 à 1672 : concessions par l'intendant Talon[modifier | modifier le code]

1672 à 1682 : concessions par le gouverneur Frontenac[modifier | modifier le code]

1682 à 1686 : concessions par le gouverneur Meulles[modifier | modifier le code]

1686 à 1707 : concessions sous Jean d'Estrée[modifier | modifier le code]

1686 à 1705 : concessions par Jean Bochart de Champigny[modifier | modifier le code]

1707 à 1737 : concessions sous Victor Marie d'Estrées[modifier | modifier le code]

Dernières concessions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Courville et Serge Labrecque, Seigneuries et fiefs du Québec : nomenclature et cartographie, Québec, Faculté des Lettres de l'Université Laval,
  • Marcel Trudel. Les Débuts du régime seigneurial au Canada, Fides, Montréal, 1974, 313 p.
  • A.E.B. Courchesne, Carte des seigneuries (Québec), et Liste des seigneuries (seigneurie) sur Mémoire du Québec

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]