Scipione Breislak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Scipione Breislak (né le à Rome et mort le (à 77 ans) à Turin) est un géologue italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de philosophie et de théologie, il se distingue en mathématiques et devient professeur de mathématiques et de physique à Raguse, puis professeur de physique au Collegio Nazareno de Rome. Ami de Chaptal, Fourcroy et Cuvier, il est nommé en 1802, inspecteur des poudres et salpêtres du royaume d'Italie par Napoléon Ier.

Il a créé le premier musée de minéralogie de Rome que l'on peut encore visiter aujourd'hui.

Le cratère lunaire Breislak

Un minéral porte son nom, le Breislakite, ainsi qu'un cratère.

Mort à Turin le à l'âge de 77 ans, Scipione Breislak est inhumé à Milan.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Saggio di osservazioni mineralogiche sulla Tolfa, Oriolo e Latera (1786)
  • Essais sur la solfatare de Pouzzoles (1792)
  • Voyages physiques et géologiques en Campanie (1801)
  • Introduzione alla geologia (1811) (traduction française : Institutions géologiques (1818))
  • Sulla giacitura di alcune rocce porfiritiche e granitose osservate nel Tirolo dal Sig. Conte Marzari-Pencati. Memoria Geognostica letta all’Imperial Regio Istituto di Lombardia (1821)
  • Descrizione geologica della provincia di Milano (1822)
  • Descrizione della Lombardia (1822)
  • Sulle osservazioni fatte da alcuni celebri geologi posteriormente a quelle del Sig. conte Marzari intorno alla giacitura dé graniti nel Tirolo meridionale (1824)
  • Osservazioni sopra i terreni compresi tra il lago Maggiore e quello di Lugano alla base meridionale delle Alpi (1838)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L. Configliachi, Memoria intorno alle opere e agli scritti del geologo Scipione Breislak, Tipografia del Seminario, Padoue, 1827.
  • L. Gennari & G. Rigaul De Langrais, Breislak Scipione, in Dizionario Biografico degli Italiani, Istituto dell’Enciclopedia, XIV, Rome 1972, p. 118-120 Document utilisé pour la rédaction de l’article.
  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 369 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]