Sciences Eaux & Territoires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sciences Eaux & Territoires
Image illustrative de l’article Sciences Eaux & Territoires

Pays Drapeau de la France France
Zone de diffusion édition numérique en libre accès
Langue Français
Périodicité 3 à 4 numéros/an + articles hors série
Genre revue scientifique et technique
Date de fondation 2010
Éditeur Irstea

Directeur de publication Marc Michel
ISSN 1775-3783
Site web http://www.set-revue.fr

Sciences Eaux & Territoires est une revue scientifique et technique diffusée en libre accès sur internet[1], éditée par Irstea depuis 2010.

Elle s'adresse aux acteurs et décideurs du territoire, publics ou privés, qui interviennent dans les domaines du développement territorial et de l'environnement. La revue est organisée autour de numéros thématiques, de cahiers spéciaux et d’articles hors-série. Elle couvre des thématiques à enjeux majeurs comme la gestion de l’eau et des déchets, les risques naturels, la bioéconomie, les changements globaux et leurs impacts sur la biodiversité et les ressources des territoires (agricole, aquatique, forestière, tourisme…), les nouvelles situations de risques résultant de ces changements globaux ...

Les contributeurs de la revue sont d’origines variées : chercheurs des principaux organismes scientifiques français, mais aussi acteurs et praticiens intervenant sur la gestion des espaces ruraux, urbains et péri-urbains (bureaux d’étude, collectivités territoriales, associations, ONG, entrepreneurs etc.). Le contenu des articles est validé par un comité éditorial composé d’experts des domaines scientifique et opérationnel.

Tous les articles sont référencés dans de nombreux moteurs de recherche et bases de données (CAIRN[2], Isidore[3], Mir@bel[4]).

Histoire[modifier | modifier le code]

Sciences Eaux &Territoires a remplacé en 2010, la revue "Ingénieries-EAT". Créée en 1996, par le Cemagref[5] (ancien nom d'Irstea), elle s’adressait aux ingénieurs et techniciens intervenant en environnement et en aménagement, ainsi qu’à tous ceux qui les conseillent, les forment et les encadrent. Elle présentait des résultats de recherche, des innovations techniques ou des synthèses des connaissances en ingénierie des milieux (rivières, forêts, prairies...) et des équipements (pour l'agriculture, l'épuration des eaux, le traitement et la valorisation des déchets...). L’édition d’Ingénieries-EAT comprenait quatre numéros par an et deux numéros spéciaux, toujours consultables via le moteur de recherche du site internet de la revue Sciences Eaux & Territoires[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. MARTIN, C., PAGNEUX, V., HENAUT, A., 2015, An Open Access E-journal: How to Find Out Readers' Preferences? The Case of the “Sciences Eaux & Territoires” Journal, in : Ebook New Avenues for Electronic Publishing in the Age of Infinite Collections and Citizen Science: Scale, Openness and Trust, p. 19-30, DOI 10.3233/978-1-61499-562-3-19, http://ebooks.iospress.nl/publication/40879
  2. « Sciences Eaux & Territoires », sur Cairn.info (consulté le 16 décembre 2017)
  3. « ISIDORE - Accès aux données et services numériques de SHS », sur www.rechercheisidore.fr (consulté le 16 décembre 2017)
  4. Mirabel, « Mir@bel - Sciences Eaux & Territoires — SET », sur www.reseau-mirabel.info (consulté le 16 décembre 2017)
  5. Pascal Griset, Du Cemagref à Irstea - Un engagement pour la recherche environnementale, Versailles, Éditions Quae, , 152 p. (ISBN 978-2-7592-1684-0, présentation en ligne)
  6. « Rechercher dans les archives | Sciences Eaux & Territoires, la revue d'Irstea », sur www.set-revue.fr (consulté le 13 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]