Schleicher ASK 13

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ASK 13
Vue du planeur

Constructeur Schleicher
Premier vol juillet 1966
Nombre construit 700+
Équipage 2
Dimensions
Profil Göttingen 535/549
Envergure 16,00 m
Longueur 8,18 m
Hauteur 1,6 m
Surface alaire 17,5 m2
Masses et charge
Masse à vide 294 kg
Masse maximale 480 kg
Performances
Vitesse maximale 200 km/h
Finesse 28 à 85 km/h
Taux de chute minimal 0,81 m/s
Facteur de charge -2g / +4g

L'ASK 13 est un planeur biplace conçu par Rudolf Kaiser (en) et construit par Alexander Schleicher. Il est principalement utilisé pour la formation initiale des pilotes de planeurs.

Conception et Développement[modifier | modifier le code]

En 1965 Rudolf Kaiser (en) poursuit son développement des biplaces Ka 2 et Ka 7 par l'ASK 13, fabriqué en bois, métal et fibre de verre. Sa large verrière offre une bonne visibilité aux deux pilotes.

Les ailes en flèche inverse de 6 degrés permettent au pilote en place arrière d'être assis près des centres de gravité et de portance. Le planeur est ainsi correctement centré avec un ou deux pilotes. Les ailes sont entoilées, avec des aérofreins Schempp-Hirth en métal, dessous et dessus. Le fuselage est en tubes d'acier soudés et entoilé, sauf le nez en fibre de verre. L'empennage est en plaqué bois, sauf l'arrière des gouvernes de profondeur et de direction qui est entoilé. La gouverne de profondeur tribord est équipée d'un compensateur de profondeur Flettner.

Le train d'atterrissage fixe est une roue avec suspension installée à l'arrière du centre de gravité. Un patin était installé d'origine sous le nez, mais beaucoup de K13 ont maintenant une roulette de nez.

Le premier vol a eu lieu en juillet 1966. En janvier 1978 plus de 700 ASK 13 avaient déjà été fabriqués. Ce sont d'excellents planeurs école car ils entrent aisément en décrochage et en vrille et en sortent facilement. Ils sont de construction solide et facile à réparer.

La pénétration du marché français a été considérablement facilitée par les déboires du Wassmer WA-30 Bijave dont les interdictions de vol ont contraint les autorités à assouplir leurs positions protectionnistes puisqu'il n'y avait plus de planeur français fiable à opposer à l'ASK13[1]

Cet appareil a été suivi par l'ASK 21.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

voir aussi[modifier | modifier le code]

Appareils similaires :

PZL Bielsko SZD-9 (en), LET L-13 Blaník, Wassmer WA-30 Bijave

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :