Satiâh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Satiâh
Nom en hiéroglyphe
N11 G39 X1
Transcription S3t-Jˁḥ
Famille
Père Ahmès Pen-Nekhbet[1] ?
Mère Ipou
Conjoint Thoutmôsis III
Enfant(s) Amenemhat[2] ?

Satiâh[3] est une reine d’Égypte de la XVIIIe dynastie. Elle fut une des épouses du roi Thoutmôsis III. Certains spécialistes avancent qu'elle eut le titre de grande épouse royale, ce que d'autres contestent, dont Christian Leblanc. Elle fut la fille d'Ipou qui occupait le poste de nourrice royale et il est possible que son père fut l'important fonctionnaire Ahmès Pen-Nekhbet, originaire d'El Kab.

Satiâh mourut pendant le règne de Thoutmôsis III, selon certains égyptologues, vers l'an 23 ou 24 de son règne alors qu'il semble que la grande épouse royale fut la reine Mérytrê-Hatchepsout.

La grande majorité des égyptologues pensent qu'il n'y a pas d'enfant connu de son union avec Thoutmôsis III, toutefois, il est possible qu'elle fut la mère du prince Amenemhat (ou Aménémès), qui serait décédé avant son père[4].

Généalogie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source incertaine
  2. selon Aidan Mark Dodson et Dyan Hilton
  3. Ou Sitiah, Sitioh, Sit-Aoh, Sit-Iah ou Sat-Iah - sAt JaH - Fille de la Lune
  4. Dodson & Hilton, p.133

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Leblanc, Reines du Nil au Nouvel Empire, Bibliothèque des introuvables,  ;
  • (en) Aidan Dodson et Dyan Hilton, The Complete Royal Families of Ancient Egypt [détail des éditions] ;
  • (en) Joyce Anne Tyldesley, Aude Gros de Beler et Pierre Girard, Chronicle of the queens of Egypt: From early dynastic times to the death of Cleopatra, Thames & Hudson Ltd, .

Liens externes[modifier | modifier le code]