Sangay Ngedup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sangay Ngedup
Lyonpo Sangay Ngedup en mai 2005.
Lyonpo Sangay Ngedup en mai 2005.
Fonctions
Président du gouvernement du Bhoutan

(1 an et 2 jours)
Monarque Jigme Singye Wangchuck
Prédécesseur Yeshey Zimba
Successeur Khandu Wangchuk

(1 an et 11 jours)
Monarque Jigme Singye Wangchuck
Prédécesseur Jigme Thinley
Successeur Yeshey Zimba
Biographie
Nom de naissance Sangay Ngedup
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Nobgang, Punakha, Bhoutan
Nationalité bhoutannaise
Parti politique Parti démocratique populaire
Père Dasho Yab Ugyen Dorji
Mère Yum Thuiji Zam
Fratrie Sangay Choden Wangchuck
Religion Bouddhisme vajrayāna

Sangay Ngedup
Président du gouvernement du Bhoutan

Lyonpo Sangay Ngedup, né le 1er juillet 1953, est un homme d'État bhoutanais. Il fut président du gouvernement du Bhoutan de 1999 à 2000, et de 2005 à 2006.

Sangay Ngedup est né dans le village de Nobgang, à Punakha. Il a un frère et cinq sœurs; quatre de ses sœurs sont reines du Bhoutan. Ngedup est l'oncle de l'ancien roi Jigme Singye Wangchuck.

Il a été éduqué à St Stephen’s College, New Delhi, Inde. En 1976, il entra dans le service diplomatique bhoutanais. En 1977, il travailla à la mission permanente du Bhoutan auprès des Nations unies, à New York, puis à l'ambassade du Bhoutan en Inde. En 1989, il devint ambassadeur de son pays au Koweït.

Il occupa par la suite divers postes au gouvernement, avant d'être nommé ministre de la Santé et de l'Education en 1998. Il fut premier ministre du 9 juillet 1999 au 20 juillet 2000, et du 5 septembre 2005 au 7 septembre 2006. Il fut également ministre de l'Agriculture de 2003 à 2007.

En juillet 2007, il quitta le gouvernement pour commencer une carrière politique, dans le cadre de la transition du Bhoutan vers la démocratie. Il fonda le Parti démocratique populaire, et participa aux élections législatives du 24 mars 2008, les premières élections démocratiques au Bhoutan. Il annonça que sa politique, s'il était élu premier ministre, serait fondée sur le concept de Bonheur national brut voulu par le roi. Il perdit l'élection dans sa circonscription, et son parti ne remporta que trois sièges sur les 47 à pourvoir[1].

Sangay Ngedup a participé avec succès en 2002 à une marche à pied longue de 560 km, destinée à promouvoir la quête de fonds pour le maintien de la gratuité des services de santé essentiels.

Lyonpo Sangay Ngedup est également président honoraire de l'association des scouts du Bhoutan.

Ascendance[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Nob Gyeltshen
 
 
 
 
 
 
 
8. Kuenga Gyeltshen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Phenkhem
 
 
 
 
 
 
 
4. Sangay Tenzin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Ngodrup Pem
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Dasho Yab Ugyen Dorji
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Soenam Drubyel, 4e Sersang Lang
 
 
 
 
 
 
 
10. Gyeltshen Dorji, 5e Sersang Lang
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Sangay Droelma
 
 
 
 
 
 
 
5. Dorji Om
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Yonten Phuntsho
 
 
 
 
 
 
 
11. Abi Yum Yangchen Droelma
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Sangay Ngedup
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
6. Lopen Duba
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Yum Thuiji Zam
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
7. Ugay Dem
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Le Bhoutan découvre la démocratie", France 24, 24 mars 2008