Sanford (Maine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sanford.
Sanford
Main Street, 2014, Sanford ME.jpg
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
126,27 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
80 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Map of Maine highlighting Sanford.png
Démographie
Population
20 798 hab.Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
164,7 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
04073Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
23-65725Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
207Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Sanford est une ville située dans l’État américain du Maine, dans le comté de York.

Population[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2010, sa population est de 20 798 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville a 126,2 km2, dont 123,8 km2 en terre et 2,4 km2 (1.89%) en eau.

Sanford est proche d'Alfred et Kennebunk.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sanford est la portion ouest d'une terre acheté en 1661 des Amérindiens Abenaquis par William Phillips, propriétaire des moulins de Saco. Sanford s’appelait Phillipstown, donné par Mme Phillips en 1696 au fils de son premier mari, Peleg Sanford[1]. La colonisation fut retardé par la guerre de Sept Ans. En 1724, Norridgewock, une fortification amérindienne, sur la rivière Kennebec, fut détruit par la milice de la province du Massachusetts. Par conséquent, Sanford fut établie en 1739. Incorporé en 1768, le village fut nommé d'après Peleg Sanford. Jusqu'en 1794, Alfred était la paroisse nord du village[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Edwin Emery, William Morrell Emery, The History of Sanford, Maine 1661-1900, "Colonial Settlement" 1901
  2. Austin J. Coolidge, John B. Mansfield, A History and Description of New England, Boston, Massachusetts, (lire en ligne), p. 291