Salomon-Guillaume Counis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant suisse
Cet article est une ébauche concernant un peintre suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Salomon-Guillaume Counis
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
FlorenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Enfant
Elisa Counis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Salomon-Guillaume Counis est un peintre né à Genève le mort à Florence le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille était originaire de Kölleda en Thuringe, près de Sömmerda, son père fut graveur reçu bourgeois de Genève en 1791.

Salomon-Guillaume fut élève de Wolfgang Adam Toepffer et à Paris de Anne-Louis Girodet de Roucy en 1808. Il fut le peintre d'Élisa Bonaparte, grande-duchesse de Toscane et sœur de Napoléon qui l'emmena en 1810 à Florence où il a le titre de «peintre en émail de la Cour». Il quitta Florence à la Restauration, séjourna à Genève et revint à Paris en 1815. Il s'installa définitivement à Florence en 1830.

À Paris, il exposa au Salon de 1810 à 1812 (médaille d'or du salon en 1812). Louis XVIII l'appelle le « Jean Petitot (peintre) de son règne ».

Il est l'auteur d'un traité sur les émaux "Quelques souvenirs suivis d'une dissertation sur l'émail sur la porcelaine et d'un petit traité a l'usage du peintre en émail" (Éditeur Galileienne, 1842).

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

La belle Grecque, 1810

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Salomon-Guillaume Counis (1785-1859), peintre de S.A.I la Grande Duchesse de Toscane par Ernest Naef - Editions SPES, Lausanne, 1935.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :