Sömmerda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sömmerda
Blason de Sömmerda
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Thuringe Thuringe
Arrondissement
(Landkreis)
Sömmerda
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
8
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Hans-Wolfgang Flögel (Linkspartei)
Code postal 99601–99610
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
16 0 68 051
Indicatif téléphonique 03634
Immatriculation SÖM
Démographie
Population 20 671 hab. (31 décembre 2006)
Densité 256 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 09′ 00″ N 11° 06′ 00″ E / 51.15, 11.151° 09′ 00″ Nord 11° 06′ 00″ Est / 51.15, 11.1
Altitude Min. 130 m – Max. 140 m
Superficie 8 070 ha = 80,70 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Sömmerda

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Sömmerda
Liens
Site web www.soemmerda.de

Sömmerda est une ville située dans le Land de Thuringe, à 20 km au nord d'Erfurt. Elle est un pôle privilégié dans le domaine de l'industrie électrotechnique (Fujitsu Siemens Computers).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Sömmerda est située dans le bassin de Thuringe.

Communes voisines[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont Griefstedt, Großneuhausen, Großrudestedt, Kleinneuhausen, Kölleda, Schillingstedt, Schloßvippach, Sprötau, Vogelsberg, Weissensee, Werningshausen und Wundersleben.

Organisation urbaine[modifier | modifier le code]

Quartier Superficie
(km²)
Habitants
Sömmerda 22,91 16 965
Frohndorf 8,20 484
Leubingen 14,49 954
Orlishausen 10,55 730
Rohrborn 3,47 145
Schallenburg 6,53 380
Stödten (1) 99
Tunzenhausen 6,69 498
Wenigensömmern 7,82 316
Sömmerda (total) 80,70 20 571

(1) inclus dans Leubingen

Données : 31 décembre 2006

Histoire[modifier | modifier le code]

Sömmerda a été mentionnée pour la première fois dans des documents officiels en 876. On pense que la ville fut reconnue en tant que telle vers 1350, mais il n'existe pas de documents le confirmant. La porte d'Erfurt (Erfurter Tor) construite en 1395 et les remparts représentent les plus vieux monuments de la ville encore présents.

Pendant la guerre de Trente Ans (1618-1648), le nombre d'habitants a fortement chuté à cause des activités militaires, des pillages et des épidémies. Pendant le Moyen Âge et les temps modernes, Sömmerda appartenait politiquement à Erfurt et donc à l'Électorat de Mayence. Après la défaite de la Prusse à la bataille de Iéna et Auerstaedt, la ville était sous le pouvoir de Napoléon Bonaparte, avant de revenir à la Prusse en 1813-14 à laquelle elle appartenait depuis 1802. Suite au Congrès de Vienne débuta la création de districts en Prusse, et Sömmerda fut rattachée au district de Weissensee jusqu'en 1952.

L'inventeur du fusil Dreyse, Johann Nikolaus von Dreyse né à Sömmerda, fonda en 1817 une fabrique de métal avec le fabricant Kronbiegel qui marqua le début de l'industrialisation dans la ville. En 1840, on bâtit une fabrique de fusils pour le compte de Dreyse ; puis en 1858 suivit la création de l'une des plus grandes et modernes briqueteries d'Allemagne. En 1874, Sömmerda fut connectée au réseau ferroviaire et, en 1876, Carl Böttner fonda une brasserie dans la banlieue de la ville. Jusque dans les années 1970 se trouvait une usine de purée de pommes de terre. C'est finalement en 1900 que l'approvisionnement d'électricité fut assuré à Sömmerda.

La fabrique de fusils fut rachetée en 1901 par l'usine rhénane de métallurgie (Rheinmetall) à Düsseldorf. Le personnel fut par la suite porté à 10 000 hommes dans le cadre de la préparation à la Première Guerre mondiale. Après la crise économique de 1929, le fabricant d'armes qui avait entretemps fusionné avec les ateliers Borsig pour devenir Rheinmetall-Borsig connut une période prospère dans les années 1930 grâce au renouvellement de l'armement allemand. Pendant la Seconde Guerre mondiale, près de 14 600 hommes – dont 6 000 travailleurs forcés et prisonniers de guerre – furent déportés dans les nombreux camps de Sömmerda. Le 11 avril 1945, la ville fut occupée par les troupes américaines ; peu après, la Thuringe fut intégrée à la zone d'occupation soviétique. La ville eut la chance de ne pas connaître de bombardements pendant la guerre et demeura relativement intacte.

Le 7 octobre 1949, Sömmerda devint une ville de la République démocratique allemande nouvellement créée. Comme le nombre d'employés dans les ateliers qui produisaient désormais des machines de bureau a considérablement augmenté dans les décennies suivantes, le nombre d'habitants augmenta tout autant pour atteindre 23 500 en 1989. Après la Réunification, la production de machines de bureau et de briques fut stoppée ; l'atelier de production d'ordinateurs Fujitsu Siemens Computers remplace aujourd'hui l'entreprise d'électrotechnique Robotron.

Rattachements administratifs[modifier | modifier le code]

Le 6 mai 1993, Schallenburg fut rattachée administrativement à Sömmerda ; suivirent Frohndorf, Leubingen, Orlishausen,Tunzenhausen et Stödten le 8 mars 1994.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Évolution du nombre d'habitants (à partir du 31 décembre 1960):

de 1839 à 1950

  • 1839 - 2 591
  • 1890 - 4 583
  • 1910 - 5 119
  • 1933 - 8 490
  • 1939 - 11 781
  • 1946 - 13 932 1
  • 1950 - 13 568 2

de 1960 à 1997

  • 1960 - 13 811
  • 1981 - 22 821
  • 1984 - 23 455
  • 1994 - 24 902
  • 1995 - 24 454
  • 1996 - 23 897
  • 1997 - 23 403

de 1998 à 2004

  • 1998 - 22 861
  • 1999 - 22 397
  • 2000 - 21 977
  • 2001 - 21 585
  • 2002 - 21 348
  • 2003 - 21 102
  • 2004 - 21 010

de 2005 à 2006

  • 2005 - 20 770
  • 2006 - 20 710
Source des données à partir de 1994: Thüringer Landesamt für Statistik

1 le 29 octobre
2 le 31 août

Politique[modifier | modifier le code]

La mairie

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal a 30 sièges auxquels s'ajoute une voix pour le maire.

Le maire[modifier | modifier le code]

Depuis les élections municipales de 2006, le maire est Hans-Wolfgang Flögel (Linkspartei), élu avec 76,1 % des voix.

Écusson[modifier | modifier le code]

Soemmerdawappen.jpg

L'écusson de la ville est divisé horizontalement en deux parties : en haut, un aigle noir avec une langue rouge, le regard tourné vers la droite ; en bas, une roue argentée à six rayons sur fond rouge.

Signification : l'aigle représente le royaume de Prusse ; la roue, qui provient de l'écusson de la ville d'Erfurt, représente l'histoire mouvementée de Sömmerda qui eut à plusieurs reprises le contrôle d'Erfurt.

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Culture et curiosités[modifier | modifier le code]

Bâtiments[modifier | modifier le code]

Les remparts
La porte d'Erfurt
L'église

Aux alentours de 1368 fut construite une place appelée mitliln Tor. La porte d'Erfurt (1395) et les remparts existent encore actuellement. La plus vieille porte – qui a aujourd'hui disparu – datait de l'an 1389 et était appelée Wenigensömmersches Tor. Les remparts s'étendaient sur 1 300 m, pour une hauteur de 4 m et une épaisseur de 85 cm ; ils ne furent érigés qu'au cours du XVIe siècle.

Parcs[modifier | modifier le code]

  • Parc municipal
  • Parc Martini
  • Parc culturel "la salle de classe verte" ("Grünes Klassenzimmer")

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Fête du printemps (Frühlingsfest)
  • Fête du parc, fête de la ville pendant la semaine de la fête (Festwoche) (en juin)
  • Rafting de Sömmerda sur la rivière d'Unstrut (en septembre) : cet évènement existe depuis 1992 et est organisé par le journal local, le "Thüringer Allgemeinen", et le club de canoë de Sömmerda attirant un nombre sans cesse croissant de visiteurs.
  • Les jours de la culture de Sömmerda (Sömmerdaer Kulturtage)

Économie et infrastructure[modifier | modifier le code]

Le moulin de Dreyse dans la vieille ville

Le secteur économique le plus important à Sömmerda est l'industrie électrotechnique. S'y trouvent en outre une usine de production de composants informatiques, Fujitsu Siemens Computers, et aussi plusieurs entreprises qui vendent les produits agricoles des environs.

Transports[modifier | modifier le code]

Sömmerda se situe sur la route fédérale B 176 qui relie Straußfurt à l'Ouest à Kölleda à l'Est. Sömmerda est également située à la fin de la section d'autoroute A 71 qui conduit dans le Sud vers Erfurt et la forêt de Thuringe jusqu'à Schweinfurt. Quand cette autoroute sera achevée, elle reliera la ville à Halle au Nord.

La gare

En 1881, Sömmerda est raccordée au réseau ferroviaire d'Erfurt-Sangerhausen qui est aujourd'hui électrifiée. Par le RegionalExpress, on peut se rendre à Erfurt et Magdebourg. Une deuxième portion de chemin de fer à travers Sömmerda est la Pfefferminzbahn ouverte en 1874 ; elle conduisait à l'Ouest vers Straußfurt et à l'Est vers Kölleda, Großheringen et Naumburg. Au croisement des deux lignes se trouve la gare de Sömmerda qui est la seule gare à étages de Thuringe.

Établissements publics[modifier | modifier le code]

  • Hôpital de Sömmerda
  • Syndicat des artisans (Kreishandwerkerschaft)
  • Sous-préfecture (Landratsamt)
  • Chambre d'agriculture (Landwirtschaftsamt)

Éducation[modifier | modifier le code]

  • Écoles élémentaires d'État (Grundschule) :
    • "A. Diesterweg"
    • "Lindenschule"
  • Écoles réglementaires d'État (Regelschule) :
    • "A. Einstein"
    • "Ch. G. Salzmann"
  • Collège d'État : "A. Schweitzer"
  • Écoles spéciales reconnues au niveau national (Förderschule) :
    • "Finneck-Schule"
    • "Rothenbachschule"
  • École professionnalisante d'État (Berufsbildende Schule) de Sömmerda
  • Université (Kreisvolkshochschule) de Sömmerda
  • École de musique : "Wilhelm Buchbinder"
  • Ludothèque

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Johann Nikolaus von Dreyse : * 20 novembre 1789 à Sömmerda; † 9 décembre 1867 à Sömmerda - Constructeur, inventeur et entrepreneur
  • Thomas Linke : * 26 décembre 1969 à Sömmerda - joueur de football
  • Arnold Rudolf Paulssen : * 25 novembre 1864 à Sömmerda - politicien libéral, premier ministre d'État du Land de Thuringe
  • Christian Gotthilf Salzmann : * 1er juin 1744 à Sömmerda; † 31 octobre 1811 à Schnepfenthal - pasteur et pédagogue
  • Carl Schleusing : * 21 novembre 1865 à Sömmerda; peintre

Divers[modifier | modifier le code]

Dialecte

Sömmerda se situe dans le secteur de diffusion du dialecte du centre de Thuringe qui fait partie des différents dialectes de Thuringe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Chaîne privée régionale de Sömmerda

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel de la ville de Sömmerda


Sur les autres projets Wikimedia :