Sacred Bones Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sacred Bones Records

Description de l'image Sacredbones.jpg.
Fondation 2007
Fondateur Caleb Braaten
Genre Rock indépendant
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Brooklyn (New York)
Site web sacredbonesrecords.com

Sacred Bones Records est un label indépendant américain établi à Brooklyn, New York, dans le quartier de Greenpoint[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Développement de l'entreprise[modifier | modifier le code]

Le label a été fondé en 2007 par Caleb Braaten[2], alors employé de disquaire souhaitant éditer un single pour ses amis du groupe post-punk The Hunt[1],[2]. Le label s'est ensuite développé pour compter une cinquantaine d'artistes dont Blank Dogs, Moon Duo, Psychic Ills, Marissa Nadler, The Men, John Carpenter et David Lynch.

L'artwork des réalisations de Sacred Bones se caractérise par une identité visuelle forte basée sur un modèle unique. On trouve d'abord en haut à gauche le logo du label (un triangle noir entouré par un ouroboros). En face du logo figure le nom de l’artiste et de l’album, ainsi que la liste des titres. Une illustration occupe les deux-tiers du bas du disque. La pochette arrière ne contient rien à part le logo du label.

Une autre particularité du label est la quasi-absence de promotion sur ses sorties, ainsi qu'un site internet minimaliste[3]. Bien que globalement typées rock indépendant, les productions du label sont éclectiques : folk, punk rock, noise rock, post-punk etc. On peut trouver comme point commun à certaines productions du label des ambiances sombres, industrtielles et sophistiquées, ainsi qu'un goût pour l'expérimentation musicale[1],[3],[2].

En 2011, le magazine Billboard classe Sacred Bones parmi les cinquante meilleurs labels indépendants américains[4].

Catalogue[modifier | modifier le code]

Les premiers groupes signés par Sacred Bones sont The Hunt, dont le single One Thousand Nights est la première référence du label, et Blank Dogs. En 2013 Sacred Bones célèbre la sortie de sa 100e référence, l'album The Hunt Begins du groupe The Hunt[5]. En 2012, Sacred Bones a réédité la bande originale du film Eraserhead de David Lynch[2]. Le cinéaste compte parmi les héros du fondateur de Sacred Bones[2].

Groupes ou artistes ayant enregistré pour Sacred Bones[6] :

  • Amen Dunes
  • Blank Dogs
  • The Bitters
  • Case Studies
  • Children's Hospital
  • Crystal Stilts
  • Cult of Youth
  • Daily Void
  • David Lynch
  • Dead Luke
  • Destruction Unit
  • Dream Police
  • Effi Briest
  • Factums
  • Föllakzoid
  • The Fresh & Onlys
  • Gary War
  • His Electro Blue Voice
  • Human Eye
  • The Holydrug Couple
  • Hunchback
  • The Hunt
  • Institute
  • John Carpenter
  • Led Er Est
  • Lust for Youth
  • Marissa Nadler
  • Max Elliott
  • Medication
  • The Men
  • Moon Duo
  • Naked On the Vague
  • Nerve City
  • Nice Face
  • Pharmakon
  • The Pink Noise
  • Pop. 1280
  • Prolife
  • Psychic Ills
  • The Rebel
  • Religious Knives
  • Slug Guts
  • Spirit Photography
  • Timmy's Organism
  • Vermillion Sands
  • Woods
  • Vår
  • Wymond Miles
  • Zola Jesus

Groupes ou artistes réédités par Sacred Bones :

  • 13th Chime
  • Carl Simmons
  • Cultural Decay
  • Trop Tard
  • UV Pop
  • Vex

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sacred Bones Records - From the Germs to the Sisters of Mercy, Rod Glacial, Gonzaï, 19 mars 2012
  2. a, b, c, d et e (en)Independent Study: Sacred Bones Records, Reggie Ugwu, 7 mai 2013, Billboard
  3. a et b Who are you Sacred Bones, Hartzine
  4. (en)Billboard Pro's D.I.Y. 50 Indie Labels (Part I), 15 août 2011, Billboard
  5. (en)Sacred Bones celebrates 100 releases with ritualistic milk-drinking, announces the release of lost LP from The Hunt, Tiny Mix Tapes, Mike Reid, 15 novembre 2013
  6. (en)Sacred Bones Records, Discogs