Sabou Tjéty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sabou (Égypte antique).
Sabou Tjéty
Surnom Le plus grand des directeurs des artisans
Nom en hiéroglyphe
S29 F28 D58 G43 T
ti
A21
Transcription s3bw ṯti
Famille
Père Sabou Ibébi
Fratrie Ptahchepsès
Sépulture
Type mastaba
Emplacement Saqqarah
Objets Stèle fausse porte

Sabou Tjéty est le nom porté par le grand prêtre de Ptah de Memphis pendant le règne de Téti puis de Pépi Ier au début de la VIe dynastie. Il succède à cette fonction à Sabou Ibébi, dont il est probablement le fils.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Le mastaba de Sabou a été retrouvé à Saqqarah et a livré une stèle fausse porte, donnant les cartouches des souverains sous lesquels il servit et témoignant d'une réforme du pontificat memphite qui auparavant était dédoublé ou en tout cas partagé. Sabou se vante d'être en tout cas le premier à assumer seul les lourdes charges de cette fonction devenue essentielle, presque étatique[1].

Cette stèle fausse porte est exposée aujourd'hui au musée du Caire.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. J.H. Breasted, § 287-288, p. 133 et C. Maystre Ch. IV La réforme du pontificat sous la VIe dynastie, 61-69

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gaston Maspéro, Les mastabas de l'Ancien Empire - Fragment du dernier ouvrage de A. Mariette, publié d'après le manuscrit de l'auteur, F. Vieweg, librairie-éditeur,  ;
  • James Henry Breasted, Ancient records of Egypt historical documents from earliest times to the persian conquest, collected edited and translated with commentary, vol. I The First to the Seventeenth Dynasties, The University of Chicago press,  ;
  • Charles Maystre, Les Grands prêtres de Ptah de Memphis, Freiburg, Orbis biblicus et orientalis - Universitätsverlag, .