Sœurs de Saint Charles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sœurs de Saint Charles
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 25 juin 1921
par Benoît XV
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Spiritualité école française de spiritualité
Règle de saint Augustin
But enseignement
Structure et histoire
Fondation 2 décembre 1680
Lyon
Fondateur Charles Démia
Patron Charles Borromée
Site web site officiel
Liste des ordres religieux

Les sœurs de Saint Charles sont une congrégation religieuse féminine enseignante de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

La fondation a lieu à Lyon le par Charles Démia (1637-1689) pour l'éducation des enfants pauvres. Leurs constitutions sont basées sur la règle de saint Augustin mais contiennent de nombreux éléments empruntés aux auteurs spirituels de l'école française de spiritualité.

La congrégation connaît un accroissement rapide mais les sœurs sont dispersées en 1791 lors de la Révolution française, l'institut est réorganisée en 1802 et atteint son apogée en 1878 lorsqu'il passe à 2226 sœurs réparties en 224 maisons avec 39750 élèves.

La loi du 29 mars 1880 contraint les sœurs à se déplacer à l'étranger (Italie, Suisse) pour poursuivre leur apostolat. La congrégation est reconnue de droit pontifical le .

Activités et diffusion[modifier | modifier le code]

Les sœurs se dédient à l'éducation et la catéchèse, mais se soucient aussi des personnes âgées, des malades et des pauvres.

Elles sont présentes en :

La maison généralice est à Lyon.

En 2017, la congrégation comptait 61 sœurs dans 9 maisons[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore di San Carlo » (voir la liste des auteurs).