Séismes de 2016 de Kumamoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les séismes de Kumamoto de 2016 sont une série de séismes, incluant une secousse principale de magnitude de moment 7,0 à h 25 (JST) le , près de la ville de Kumamoto, sur l'île de Kyūshū, accompagné d'un séisme précurseur de magnitude 6,5 à 21 h 26 (JST), le , à une profondeur d'environ 11 km.

Les deux séismes ont tué directement au moins 50 personnes et en ont blessé au moins 1 000 autres au total. D'importants dommages ont été rapportés dans les préfectures de Kumamoto et d'Ōita, avec de nombreuses structures, y compris le château de Kumamoto, et des infrastructures effondrées et ayant pris feu. 180 000 personnes ont été évacuées de leurs habitations à cause de la catastrophe.

Secousse du 14 avril[modifier | modifier le code]

Séismes du 14 avril 2016 de Kumamoto
Image illustrative de l'article Séismes de 2016 de Kumamoto
Carte de l'intensité sismique du séisme du 14 avril 2016.

Date 14 avril 2016 à 21 h 26 (JST)[1]
Magnitude 6,5[1]
Intensité maximale 7[2] (échelle de Shindo) à Mashiki
Épicentre 32° 50′ 56″ nord, 130° 38′ 06″ est
Profondeur 11[1] km
Régions affectées Kyūshū[1]
Victimes 9 morts, 1 108 blessés

Géolocalisation sur la carte : Japon (ouest)

(Voir situation sur carte : Japon (ouest))
Séismes du 14 avril 2016 de Kumamoto

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Séismes du 14 avril 2016 de Kumamoto

Un séisme de magnitude 6,5 survient à 21 h 26 (JST) le , à une profondeur d'environ 11 km, près de la ville de Kumamoto, sur l'île de Kyūshū[2].

Secousse du 16 avril[modifier | modifier le code]

Séismes du 16 avril 2016 de Kumamoto
Image illustrative de l'article Séismes de 2016 de Kumamoto
Carte de l'intensité sismique du séisme du 16 avril 2016.

Date 16 avril 2016 à h 25 (JST)[1]
Magnitude 7,0[1]
Intensité maximale 7[3] (échelle de Shindo) à Mashiki, Nishihara (Kumamoto)
Épicentre 32° 50′ 56″ nord, 130° 38′ 06″ est
Profondeur 10[1] km
Régions affectées Kumamoto (Kyūshū)[1]
Victimes 32 morts, 2 021 blessés

Géolocalisation sur la carte : Japon (ouest)

(Voir situation sur carte : Japon (ouest))
Séismes du 16 avril 2016 de Kumamoto

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Séismes du 16 avril 2016 de Kumamoto

La secousse principale, de magnitude de moment 7,0, survient à h 25 (JST) le [1],[4], à une profondeur de 10 km environ[1],[4].

Dégâts et victimes[modifier | modifier le code]

Les multiples répliques ont provoqué des glissements de terrain et détruit diverses structures telles que le grand pont d’Aso et le tunnel de Tawarayama entre Minamiaso et Nishihara[5].

Au 16 avril, le bilan est de 41 morts et plus de 1 000 blessés, dont 184 graves, et plus de 180 000 foyers sont privés d’électricité et environ 200 000 d’un accès à l’eau[5],[6]. Au 20 avril, le bilan est de 59 morts : 47 directement dues au séisme, et 11 des suites de la dégradation de leurs conditions de vie ; 100 000 personnes vivent hors de leur logement, dans des conditions pénibles, dans des refuges ou dans leur voiture[7].

Toyota, Mitsubishi Motors, Renesas et Sony ferment ou suspendent des lignes d'assemblage de leurs usines à partir du lundi 18 avril, à la suite d'un manque de pièces de leurs fournisseurs touchés par le séisme[8]. Les chaines de Toyota sont relancées entre les 25 et 28 avril[9].

Un an après le séisme, le bilan s'est alourdi à 222 morts : 50 directement dues aux dégâts du séisme, et 172 victimes indirectes de la catastrophe, décédés suite à la détérioration de leur qualité de vie en tant qu’évacué. 183 882 personnes au total ont été dispersées sur 855 sites d'évacuation, dont le dernier a fermé en novembre 2016. 190 000 logements ont été partiellement ou totalement détruits par le séisme : la fin des travaux de démantèlement financés par l'État est prévue pour mars 2018, alors que la rénovation du donjon principal du château de Kumamoto est envisagée pour 2019[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 2016 Kumamoto earthquakes » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :