Sécheresse (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sécheresse
Auteur James Graham Ballard
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Burning World
The Drought
Éditeur Berkley Medallion
Date de parution 1964
Version française
Traducteur Claude Darner
Éditeur Casterman
Collection Autres temps, autres mondes
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 262
ISBN 2-203-22702-8

Sécheresse (titres originaux : The Burning World / The Drought) est un roman de science-fiction de J. G. Ballard, publié en 1964.

Publications[modifier | modifier le code]

Publications aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Le roman a été publié aux États-Unis en 1964 chez Berkley Medallion sous le titre The Burning World (« Le Monde qui brûle »). Par la suite, le roman a toujours été publié sous le titre The Drought (« La Sécheresse »).

Publications dans les pays francophones[modifier | modifier le code]

Le roman a été publié chez Casterman dans la collection Autres temps, autres mondes en .

Il a été publié par la suite chez Le Livre de poche en 1977, chez Presses Pocket en 1986, chez Denoël en 2008 et chez Gallimard en 2011.

Publications dans d'autres pays[modifier | modifier le code]

Le roman a été publié [1] :

  • en langue néerlandaise sous le titre De Brandende Aarde (1967)
  • en langue allemande sous le titre Welt in Flammen (1968)
  • en langue italienne sous le titre Terra bruciata(1989)

Résumé[modifier | modifier le code]

Sur une planète Terre où la pollution et la radioactivité ont entraîné la cessation des pluies depuis une dizaine d'années, les populations vivent avec difficulté, ou meurent lentement de soif. Les humains qui survivent luttent les uns contre les autres : l'homme est devenu un loup pour l’homme… Alors que certains mènent une lutte illusoire pour préserver la civilisation, d'autres s'enfoncent dans le mysticisme et d'autres, enfin, laissent libre cours à leur instinct de destruction.

Le héros du roman, le docteur Charles Ransom, va tenter de lutter contre cette fatalité…

Notes et références[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]