Rue de Buzenval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

20e arrt
Rue de Buzenval
Image illustrative de l’article Rue de Buzenval
La rue de Buzenval au niveau de la rue des Vignoles.
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Charonne
Début 25, rue de Lagny
Fin 94, rue Alexandre Dumas
Morphologie
Longueur 745 m
Largeur 20 m
Historique
Création Avant 1812
Dénomination
Ancien nom Rue Basse-des-Vignolles
Rue des Vignoles
Passage Papier
Géocodification
Ville de Paris 1396
DGI 1398
Géolocalisation sur la carte : 20e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 20e arrondissement de Paris)
Rue de Buzenval
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Buzenval
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de Buzenval est une voie située dans le quartier de Charonne du 20e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue de Buzenval est desservie à proximité par la ligne (M)(9) à la station Buzenval, ainsi que par les lignes de bus RATP 57 76.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La rue commémore la bataille de Buzenval qui se déroula le 19 janvier 1871, entre les troupes de Paris et l'armée allemande durant le siège de Paris de 1870-1871.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie de l'ancienne commune de Charonne était originellement, entre les rues des Haies et des Vignolles, une ancienne portion de la rue Basse-des-Vignolles qui prit ensuite le nom de « rue des Vignoles ».

La section comprise entre la rue des Vignolles et la rue de Terre-Neuve est présente sur les plans cadastraux de 1812 sous le nom de « passage Papier ».

Ces deux sections sont classées dans la voirie parisienne en vertu d'un décret du et prennent la dénomination actuelle par un arrêté du .

Par un décret du , la rue est prolongée, entre les rues de la Plaine et des Haies.

Un autre décret du autorise sa prolongation entre les rues de Terre-Neuve et Alexandre-Dumas.

Enfin, la partie comprise entre les rues de Lagny et de la Plaine a été ouverte par la Ville de Paris par un arrêté du , sur l'emplacement de l'ancienne usine à gaz de Saint-Mandé.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]