Rue Saint-Nicolas (Nantes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir rue Saint-Nicolas.

Rue Saint-Nicolas
Situation
Coordonnées 47° 12′ 54″ nord, 1° 33′ 26″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Centre-ville
Tenant Rue Basse-Casserie
Aboutissant Place Félix-Fournier
Morphologie
Type Rue
Histoire
Création 1846
Anciens noms Rue Le Puget

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Rue Saint-Nicolas

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Rue Saint-Nicolas

Géolocalisation sur la carte : Nantes

(Voir situation sur carte : Nantes)
Rue Saint-Nicolas

La rue Saint-Nicolas est une rue du centre-ville de Nantes, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Saint-Nicolas est une artère piétonne, longue d'un peu plus de 30 m, relie la rue Basse-Casserie, au niveau de la place Fernand-Soil, à la place Félix-Fournier, et n'est donc pas ouverte à la circulation automobile. À la moitié de son tracé, elle rencontre la rue du Pré-Nian.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La rue fait référence à la basilique saint-Nicolas toute proche.

Historique[modifier | modifier le code]

Sous la Révolution, elle fut dénommée « rue Le Puget »[1].

Dans les années 1830, la rue était deux fois plus longue qu'aujourd'hui et aboutissait Place Royale, intégrant dans son tracé la rue du Commandant-Boulay, après avoir emprunté le côté sud l'actuelle place Félix-Fournier. L'emplacement de cette place était alors occupé par un pâté de maisons qui était encadré par deux artères pentues que l'on gravissait à l'aide d'escaliers : la « Petite Échelle Saint-Nicolas » à l'ouest, et la « Grande Échelle Saint-Nicolas » à l'est qui permettait d'accéder l'ancienne église Saint-Nicolas. Ce n'est qu'en 1834 que ces habitations furent démolies pour dégager l'espace qui prit le nom de « place Saint-Nicolas », réduisant de ce fait la longueur initiale de la voie[1].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pied 1906, p. 287-288

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :