Royaume houéda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte des royaumes en 1793.
Couronnement du Roy de Juda à la coste de Guinée (gravure de Jacobus van der Schley).

Le royaume houéda (ou Hueda, Juda, Ouidah, Whidah, Whidaw, Whydah, Xwéda) est un ancien petit royaume précolonial d'Afrique de l'Ouest, situé dans le golfe de Guinée, au sud de l'actuelle République du Bénin. Il fut annexé par le royaume de Dahomey en 1727.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Houéda ou Xwéda est le nom du groupe ethnique adja qui s'installa au XVe siècle sur les rives du lac Ahémé[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de ce royaume reste encore mal connue. Il aurait été fondé à la fin de la première moitié du XVIe siècle par les Houéda sous la conduite de leur chef Ahoho (ou Haholo). Sa capitale a d'abord été Savi (ou Xavier), située à 8 km au nord de l’actuelle ville de Ouidah, dont l'essor économique considérable à partir du XVIIe siècle, grâce au commerce avec les Européens, contribua à amoindrir l'importance de Savi[1].

En 1727, le roi d'Abomey Agadja conquiert le royaume de Savi et tue son dernier roi, Houffon[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jean-Norbert Vignondé, « Ouidah, port négrier et cité du repentir », in Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique, 2002, no 89, p. 69-70, [lire en ligne]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]