Rouge citrus nº 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir E121 (homonymie).
Rouge citrus no 2
Rouge citrus nº 2
Identification
Nom UICPA 1-(2,5-diméthoxy-phénylazo)-naphthalèn-2-ol
Synonymes

C.I. solvant rouge 80,
C.I. 12156

No CAS 6358-53-8
PubChem 9570225
No E E121
SMILES
InChI
Apparence poudre rouge foncée ou solide orangé
Propriétés chimiques
Formule brute C18H16N2O3  [Isomères]
Masse molaire[1] 308,3312 ± 0,0168 g/mol
C 70,12 %, H 5,23 %, N 9,09 %, O 15,57 %,
Propriétés physiques
fusion 156 °C[2]
Écotoxicologie
LogP 5,67 (octanol-eau)[2]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le rouge citrus no 2 est un colorant synthétique azoïque[3]. Comme colorant alimentaire, il a été autorisé aux États-Unis par la Food and Drug Administration depuis 1956 pour colorer la peau des oranges[4]. Le rouge citrus no 2 est listé par le Centre international de recherche sur le cancer dans le groupe 2B : « possiblement cancérigène pour l'homme »[5]. Il possède un numéro E (E121), mais il est interdit dans l'Union européenne depuis 1977[6].

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le rouge citrus no 2 est un colorant qui se présente sous la forme d'un solide orangé ou d'une poudre rouge foncée, avec un point de fusion de 156 °C. Il n'est pas soluble dans l'eau, mais il l'est dans de nombreux solvants organiques.

Usage[modifier | modifier le code]

Le rouge citrus no 2 est utilisé uniquement pour colorer la peau d'oranges mûres, mais qui n'ont pas été exposées à un climat assez froid pour développer leur couleur orange. On le retrouve essentiellement dans les oranges de Floride ; la Californie et l'Arizona ayant interdit l'usage de ce colorant[7].

Références[modifier | modifier le code]