Numéro E

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article court présente un sujet plus développé dans : Liste des additifs alimentaires.

Les numéros E sont des codes numériques pour additifs alimentaires qui ont été évalués pour une utilisation au sein de l'Union européenne qui les a mis en place en 1979.

Pour faciliter l'information des consommateurs, l'Union européenne a élaboré depuis 1963 une réglementation sur les additifs alimentaires qui a fait l'objet de plus de 50 directives. La directive du Conseil (79/112/CEE) du 18 décembre 1978 relative au rapprochement des législations des États membres concernant l'étiquetage et la présentation des denrées alimentaires destinées au consommateur final ainsi que la publicité faite à leur égard, est publiée dans le Journal Officiel des Communautés Européennes N° L 33 du 8 février 1979. Cette directive stipule que tout additif autorisé serait désigné sur l'emballage du produit par la lettre E (pour Europe[1]) suivi d'un nombre de trois chiffres (le SIN ou Système international de numérotation, transcription de l'INS, International Numbering System) indiquant la catégorie à laquelle appartient cet additif[2].

Les numéros E ont donné lieu à une légende urbaine apparue en 1976 : le tract de Villejuif qui décriait à tort un certain nombre de ces additifs, en tête desquels le E330 (acide citrique).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Dupin, Alimentation et nutrition humaines, Esf Editeur, , p. 1383.
  2. La construction de l'Europe, Presses Universitaires de Perpignan, , p. 30.