Ronald Ouellette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Nouveau-Brunswick image illustrant un homme politique image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant le Nouveau-Brunswick et un homme politique canadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouellette.

Ronald Ouellette est un enseignant et un homme politique canadien, anciennement député libéral de Grand-Sault—Drummond—Saint-André à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick ainsi que ministre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ronald Ouellette a reçu un baccalauréat en éducation de l'Université de Moncton. En 31 ans de carrière, il a enseigné à des enfants à besoins spéciaux et a occupé plusieurs autres postes dont celui de directeur adjoint à l’école John Caldwell et de directeur de département à la polyvalente Thomas-Albert[1].

Ronald Ouellette est membre de l'Association libérale du Nouveau-Brunswick. Il s'intéresse à la politique depuis son adolescence et il a représenté le Nouveau-Brunswick à la Convention internationale de la Francophonie, tenue en Afrique en 1968. Il est élu au conseil municipal de Grand-Sault en 1984 et devient maire en 1987, poste qu'il conserve jusqu'en 1992. Il siège à la commission industrielle durant onze ans, dont deux comme président. Il devient président de la commission d'urbanisme en 1999. Il est vice-président de l'Association parlementaire Nouveau-Brunswick-Québec. En 2004, il représente l'Amérique à un séminaire parlementaire au Bénin, organisé par l'Assemblée parlementaire de la Francophonie[1].

Il est élu à la 55e législature pour représenter la circonscription de Région de Grand-Sault à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick le , lors de la 55e élection générale. Il a été membre du Comité spécial de l'éducation. En tant que membre de l'Opposition officielle, il a aussi été porte-parole en matière de gouvernements locaux et d'immigration[1].

Il est réélu à la 56e législature pour représenter la nouvelle circonscription de Grand-Sault—Drummond—Saint-André le , lors de la 56e élection générale. Il est assermenté au Conseil exécutif le 3 octobre suivant et nommé ministre de l'Agriculture et de l'Aquaculture dans le gouvernement de Shawn Graham[1].

Il est candidat à sa succession lors de la 57e élection générale, qui se tient le [2], mais n'est pas réélu.

Son épouse s'appelle Doreen Cyr et le couple a trois enfants: Tina (1970-1999), Marco (1972- ) et Luc (1974- ). Ils ont aussi six petites-filles et un petit-fils.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « L'hon. Ronald Ouellette », sur Assemblée législative du Nouveau-Brunswick,‎ (consulté le 9 mai 2010)
  2. « Candidats libéraux provinciaux », sur Association libérale du Nouveau-Brunswick (consulté le 1er septembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]