Roger Léveillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain canadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léveillé.
Roger Léveillé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Joseph Roger Louis Léveillé, (dont le nom de plume le plus fréquemment utilisé est J.R. Léveillé) né à Winnipeg en 1945, est un écrivain canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Roger Louis Léveillé fait ses études classiques au Collège universitaire de Saint-Boniface avant d’entreprendre ses études universitaires, d’abord à l’Université du Manitoba, McGill et à l’Université de Paris où il réalise un mémoire de maîtrise sur Alain Robbe-Grillet.

En 1968, il publie Tombeau sur les presses de Canadian Publishers que gère son oncle Brunelle Léveillé. Dès 1973 il se rend à Ottawa et rédige son second roman, La Disparate, publié sous le pseudonyme de Jesse Janes en 1975. De 1975 à 1978, il enseigne au Cegep de l'Outaouais. En 1978, en compagnie de Suzanne, fille du poète Louis-Philippe Corbeil qu’il a épousée, Léveillé fréquente les milieux en vogue du New Age et vit pendant deux ans dans un centre ésotérique des Laurentides. C’est à cette époque qu’il traduit « plus de dix livres sur la métaphysique, l’ésotérisme, la parapsychologie et l’histoire ancienne » selon la notice biographique publiée dans Le Livre des marges (1981). De retour au Manitoba en 1980, il se fait embaucher par Radio-Canada à titre de journaliste, là même où a œuvré son oncle maternel Denis Bélair.

Ancien membre du conseil d’administration des Éditions du Blé, il a été son directeur éditorial de 1997 à 2015 et a fondé la collection « Rouge » en 1984. Il a fondé en 1987 et co-dirigé pendant plusieurs années la scène francophone du Winnipeg International Writers Festival où il a siégé au conseil d'administration. En 2005, un colloque international sur son oeuvre a été parrainé par les universités de Saint-Boniface, Manitoba et Winnipeg. En 2009, Il est écrivain et professeur en résidence à l'Université de Rennes. J. Roger Léveillé poursuit une œuvre exigeante en quête d’un plaisir textuel qui préfère s’éloigner du lisible (L’incomparable, 1984) au profit d’un bonheur esthétique et sensuel du texte.

Publications[modifier | modifier le code]

Tombeau, roman, Winnipeg, Canadian Publishers, 1968.
La disparate, roman sous le pseudonyme J. Janes, Éditions du Jour, 1975.
Œuvre de la première mort, poésie, Éditions du Blé, 1977.
Le livre des marges, poésie, Éditions des Plaines, 1981.
Plage, roman, Éditions du Blé, 1984.
Extrait, Éditions des Plaines, 1984.
L’incomparable, essai, Éditions du Blé, 1984.
Montréal poésie, texte, Éditions du Blé, 1987.

Anthologie de la poésie franco-manitobaine, Éditions du Blé, 1990
Causer l’amour, poésie, 1993.
Les fêtes de l’infini, poésie, Éditions du Blé, 1996.
Une si simple passion,roman, Éditions du Blé, 1997.
Pièces à conviction, texte, Les Éditions Ink inc., 1999.
Dess(e)ins, avec l’artiste-peintre Tony Tascona, textes et dessins. CCFM/Ink Inc., 1999.
Le soleil du lac qui se couche, roman, Éditions du Blé, 2001.
Dess(e)ins II/Drawing(s) II, avec l’artiste-peintre Tony Tascona. Éditions du Blé / Ink Inc., 2001.
Fastes, poésie, l’Interligne, 2003.
Nosara, roman, Éditions du Blé, 2003.
New York Trip, novella, L’Interligne, 2003.
rRr, essai, Ink Inc., 2005.
Parade ou Les autres par J.R. Léveillé, essais, Éditions du Blé, 2005.
Logiques improvisées, essais, Éditions du Blé, 2005.

Généalogie de Lieu, texte, Ink Inc. 2005

Transformation, avec Tony Tascona, textes et dessins, USB/Ink Inc. 2006.

Litanie, avec Lorraine Pritchard, textes et dessins, Ink Inc., 2008.

L'Étang du Soir, avec Étienne Gaboury, poèmes et dessins, Éditions du Blé, 2008.

Pierre Lardon - Poésies choisies, Éditions du Blé, 2011.

Poème Pierre Prière, Éditions du Blé, 2011.

L'Invocation de Rutebeuf et de Villon, poème, Ink Inc., 2012.

Sûtra, Éditions du Blé, 2013.

Sondes, Éditions du Blé, 2014.


Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1994 Prix littéraire du Manitoba français
  • 1997 Prix du Consulat général de France à Toronto
  • 1999 Intronisation au Temple de la renommée de la culture du Manitoba
  • 2002 Prix Champlain et Prix Rue-Deschambault 2002 pour Le soleil du lac qui se couche
  • 2007 Manitoba Lifetime Writing and Publishing Award
  • 2011 On the Same Page, Prix des lecteurs des bibliothèques publiques de Winnipeg
  • 2012 Prix de poésie Aqua Lansdowne pour Poème Pierre Prière
  • 2012 Prix de distinction en arts de la province du Manitoba
  • 2013 Doctorat honorifique ès Lettres, Universités de Saint-Boniface et du Manitoba
  • 2014 Médaille de la ville de Vincennes pour contribution à la culture française
  • 2015 Prix du Conseil international d'études francophones

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voix d'écrivains