Roger Hitoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roger Hitoto
Image illustrative de l’article Roger Hitoto
Biographie
Nationalité Zaïre et Congolais
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
Lieu Mbandaka
Poste Milieu de terrain
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
Flag of France.svg AS Valence (en)
-Flag of France.svg FC Rouen
-Flag of France.svg Lille OSC109 (3)
-Flag of France.svg FC Rouen31 (1)
-Flag of France.svg FC mantois 786 (1)
-Flag of France.svg Club municipal sportif d'Oissel
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of the Democratic Republic of the Congo.svg République démocratique du Congo
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Roger Hitoto, né le 24 février 1969 à Mbandaka (Zaïre, aujourd'hui République démocratique du Congo), est un joueur de football international de la République démocratique du Congo.

Milieu de terrain récupérateur et relayeur, Hitoto réalise l'essentiel de sa carrière professionnelle en France.

Carrière[modifier | modifier le code]

Formé au FC Melun, Hitoto est recruté à 15 ans par le FC Rouen. À 19 ans, en 1988, il y fait ses débuts en Division 2. En six saisons il y joue 147 matches de D2 (1 but) et 10 de coupe de France. Il est alors recruté par le Lille OSC, club de l'élite. Il s'impose progressivement comme titulaire, à la suite de Jakob Friis-Hansen. Il dispute trois saisons en D1 (66 matchs et 3 buts) puis deux en D2 (43 matchs)[1].

Sélectionné en équipe du Zaïre (rebaptisé République démocratique du Congo en 1997), il participe à la Coupe d'Afrique des nations en 1996 (il joue 2 matchs[2]) et 1998 (3 matchs[3]). Il joue également trois matchs qualificatifs pour la Coupe du monde 1998[4].

Gravement blessé en 1998, Hitoto quitte Lille en 1999 pour la Chine puis le Qatar. En 2001, il retourne pour une saison au FC Rouen, retourne au Qatar, puis termine sa carrière dans des clubs amateurs : FC Mantes, CMS Oissel, etc[1],[5].

À la suite de sa retraite sportive, Hitoto se reconvertit comme consultant dans le monde du football et prend des responsabilités auprès de la Fédération congolaise de football, comme superviseur en Europe.

Notes et références[modifier | modifier le code]