Robert H. Knapp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert H. Knapp
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Robert Hampden KnappVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Oregon University System (en)
Université HarvardVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Robert Hampden Knapp (né le et mort le à Cromwell (Connecticut)) est un enseignant-chercheur de psychologie américain. Il est l'auteur de trois ouvrages, The Origins of American Scientists (1952, avec H. B. Goodrich); The Younger American Scholar (1953, avec J. J. Greenbaum), The Origins of the American Humanistic Scholar (1964), et de nombreux articles scientifiques.

De 1942 à 1946, Knapp est membre des services secrets militaires (Office of Strategic Services) et sert en Grèce, au Vietnam[1] et en Chine[2]. Il travaille également pour la section de propagande (Morale Operations Branch (en)).

Diplômé de l'Université d'Oregon (B.A., et M.A. en 1939) et docteur de l'université Harvard, il travaille à l'université Wesleyenne comme professeur assistant (1946-50), comme professeur associé (1950-56), puis comme professeur titulaire (1956-1974)[3]. Il y a également dirigé le département de psychologie[2].

En 1956, il se lance en politique et brigue la députation pour le parti démocrate[4]. Sans succès.

Marié de 1945 à 1972[4], il est le père de quatre enfants[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • avec Jules D. Holzberg, « Characteristics of college students volunteering for service to mental patients », Journal Of Consulting Psychology 28/1: 82-85, 1964
  • avec P. S. Lapuc, « Time imagery, introversion and fantasied preoccupation in simulated isolation », Perceptual and Motor Skills 20, 327–330, 1965
  • avec Garbutt, J. T.,« Variation in Time Descriptions and Need Achievement », Journal of Soc. Psych. 67, 269–272, 1965
  • avec , Jules D. Holzberg, « The social interaction of college students and chronically ill mental patients », American Journal Of Orthopsychiatry 35, 3: 487-492, 1965
  • « Attitudes toward time and aesthetic choice », Journal of Social Psychology 56, 79–87, 1962
  • avec Helen B Green, « The judgment of music-filled intervals and achievement », Journal of Social Psychology 54, 263–267, 1961
  • « A Study of the Metaphor », Journal of Projective Techniques 24, 389–395, 1960
  • avec Helen B Green, « Time judgment, aesthetic preference, and need for achievement », The Journal Of Abnormal And Social Psychology 58, 1: 140-142, 1959
  • avec Joseph J. Greenbaum & Michael Wertheimer, « Recent undergraduate origins of scholars in the behavioral sciences », American Psychologist 8, no. 9: 479-483, 1953
  • « On Plutarch's Lives », American Psychologist 12, 752-753, 1957
  • « A psychology of rumor », Public Opinion Quarterly, 8/1, 22–37, 1944

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Philip Bradley, Imagining Vietnam and America : The Making of Postcolonial Vietnam, 1919-1950, Univ of North Carolina Press, , 344 p. (ISBN 978-0-8078-6057-1, lire en ligne)
  2. a b et c (en-US) « Dr. Robert Knapp Taught Psychology », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  3. « Wesleyan Science 1831-1942 >> Science Faculty: 1831-1961 », sur wesscience.site.wesleyan.edu (consulté le 7 août 2017)
  4. a et b (en) « Robert Hampden Knapp », sur prabook.com

Liens externes[modifier | modifier le code]