Robert F. Dorr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert F. Dorr
Description de cette image, également commentée ci-après
Robert F. Dorr in 2003
Nom de naissance Robert Francis Dorr
Naissance
Sibley Hospital (en), Washington
Décès (à 76 ans)
Falls Church (Virginie), États-Unis
Conjoint
Young Soon Dorr
Auteur
Langue d’écriture anglais
Genres
Histoire militaire, histoire de l'aviation (militaire et civile)

Robert F. Dorr () est un pilote militaire, diplomate, écrivain et historien américain. Il a publié plus de 70 livres et des centaines d'articles sur les affaires internationales, des dossiers militaires et la guerre du Vietnam.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert F. Dorr naît le 11 septembre 1939[1].

À l'âge de 14 ans, il écrit régulièrement à Boeing, demandant des photos de bonne qualité des avions que la société fabrique. Son insistance lui vaut une enquête du FBI, qui le qualifie de « garçon américain loyal »[2].

Dans les années 1950, il sert comme pilote dans l'armée américaine pendant quatre ans[3].

De 1964 à 1989, Robert F. Dorr est un employé du département d'État des États-Unis (State Departement), servant surtout d'attaché militaire ; il travaille en Corée du Sud, à Madagascar, au Japon, en Suède, à Londres et au Liberia. Lorsqu'il prend sa retraire, il commence une carrière d'écrivain, portant surtout son attention sur l'histoire militaire américaine du XXe siècle[4].

Il meurt le 12 juin 2016[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste incomplète)

Il a aussi publié des romans :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Pete Ward, « Robert F 'Bob' Dorr - September 11, 1939 - June 12, 2016 », Ospreyy Publishing,
  2. Matt Novak, « US Diplomat Was Investigated for Spying as a Kid Because He Kept Writing Boeing Asking for Photos », Paleofuture,
  3. (en) Stephen Losey, « Legendary military columnist, author Bob Dorr dies at 76 », Air Force Times,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Bart Barnes, « Robert F. Dorr, author of military histories, dies at 76 », The Washington Post,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :