Riviera (géographie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alors que le terme désigne initialement une région côtière, une riviera (de l’italien riviera, « rivage ou rive »), est par extension géographique un littoral ou le rivage d'un lac, limité très vite par la montagne et fortement structuré par l'activité touristique. L'attractivité de ce littoral vient notamment du fait de l'attrait de certaines de ses activités (tourisme balnéaire, loisirs, culture…), de ses aménités paysagères (en premier lieu les vues sur la mer et l'accès aux plages) et de la réputation en matière de cadre de vie (climatisme, héliotropisme), ce qui vaut au terme de riviera d'être « souvent utilisé de façon abusive par les professionnels du marketing touristique[1] ».

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les premières rivieras sont nées sur les littoraux italiens et français de la Méditerranée, au XIXe siècle[1].

Il existe un relatif consensus parmi les historiens et géographes pour reconnaître « trois éléments essentiels constitutifs d'une riviera : une image touristique qui s'ancre dans une certaine historicité… un littoral caractéristique constitué d'un étroit trottoir rocheux limité de part et d'autre par la montagne et la mer[2]… un climat méditerranéen ou sub-méditerranéen (mer Noire)[1] ».

Exemples[modifier | modifier le code]

Bordure de mers ou d'océans[modifier | modifier le code]

Lacs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jacques Marcadon, Jean Chaussade, L'espace littoral. Approche de géographie humaine, Presses universitaires de Rennes, , p. 134
  2. D'où la présence de routes en corniche.
  3. « "Aix-les-Bains Riviera des Alpes", la nouvelle marque de territoire du bassin aixois », sur www.ledauphine.com (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]