Rivière aux Cannes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canne.
Ne doit pas être confondu avec Bayou des Cannes.
Rivière aux Cannes
(Cane River)
La rivière aux Cannes à Natchitoches.
La rivière aux Cannes à Natchitoches.
Caractéristiques
Longueur 106 km
Bassin ?
Bassin collecteur Mississippi
Débit moyen ?
Régime Pluvial océanique
Cours
Confluence Rivière Rouge du Sud
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis
Principales localités Natchitoches, Cloutierville et Melrose
Le lac de la rivière aux Cannes à Natchitoches.

La rivière aux Cannes (en anglais : Cane River), est à la fois une rivière et un lac (Cane River Lake) des États-Unis coulant dans un ancien bras mort de la rivière Rouge du Sud.

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière aux Cannes est ancien bras mort de la rivière Rouge qui prend naissance juste à l'Est de la ville de Natchitoches. Cet ancien bras mort était autrefois le lit de la rivière Rouge du Sud. Le cours d'eau forme d'abord un très long lac d'une longueur de 58 kilomètres qui traverse la ville de Natchitoches et prend fin avec sa confluence avec la Vieille Rivière (Old River) qui est également un bras secondaire de la rivière aux Cannes se détachant du cours principal au centre-ville de Natchitoches. Ensuite le cours d'eau devient une rivière d'une longueur de 48 kilomètres, qui rejoint de nouveau la rivière Rouge du Sud après de très nombreux méandres.

Elle insert le bayou Nid d'Aigle qui s'écoule également dans un ancien bras mort de la rivière Rouge avec un premier embranchement avec cette rivière en aval de celui de la rivière aux Cannes et une confluence en amont de celui de la rivière aux Cannes avec la rivière Rouge du Sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1714, Louis Juchereau de Saint-Denis emprunta la rivière Rouge afin d'étendre l'influence française de la Nouvelle-France vers l'Ouest, et fonder le fort des Natchitoches ou fort Saint-Jean-Baptiste. Dans les années 1730, on y produit un peu de tabac. Natchitoches.

Marie Thérèse Metoyer, dite "Coincoin" (1742-1816), employée chez le planteur français Thomas-Pierre Metoyer dont le fils Louis Metoyer exploite en 1796 la plantation de coton Yucca[1], l'une des plus grandes de la région, renommée plantation de Melrose en 1833. Plusieurs "Gens de couleur libres", venues de La Nouvelle-Orléans et de Saint-Domingue (futur Haïti) s'installent dans l'île Brevelle, du nom d'un trappeur canadien[2], située le long de la rivière aux Cannes dans la localité de Melrose.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gary B. Mills, "Louis Metoyer," in Dictionary of Louisiana Biography, Glenn R. Conrad, ed., 3 vols. (New Orleans: Louisiana Historical Association, 1988)
  2. http://www.frenchcreoles.com/CreoleCulture/freepeopleofcolor/freepeopleofcolor1.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]