Rio Potenji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’hydrographie du Brésil
Cet article est une ébauche concernant l’hydrographie du Brésil.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Rio Potenji
le Rio Potengi à Natal
le Rio Potengi à Natal
embouchure à Natal du rio Potenji
embouchure à Natal du rio Potenji
Caractéristiques
Longueur 176 km
Bassin ?
Débit moyen ?
Cours
Source Cerro Corá
Embouchure Océan Atlantique
· Localisation Natal
· Altitude 0 m
· Coordonnées 5° 45′ 30″ S, 35° 12′ 15″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau du Brésil Brésil
Régions traversées Rio Grande do Norte

Le rio Potenji (ou rio Potengi), originellement nommé par les explorateurs portugais « Rio Grande » puis « Rio Grande do Norte », est un cours d'eau ou fleuve du la pointe nord-est du Brésil. Il se jette dans l'océan Atlantique à Natal, dans l'État du Rio Grande do Norte.

Géographie[modifier | modifier le code]

Image panoramique du Rio Potengi à Natal.

Il prend sa source sur le territoire de la municipalité de Cerro Corá. C'est le principal fleuve de l'État. Il arrose les communes de Cerro Corá, São Tomé, Barcelona, São Paulo do Potengi, São Pedro, Ielmo Marinho, São Gonçalo do Amarante et Natal, où son delta mêle ses eaux à celles de l'océan Atlantique. Il divise la ville de Natal en ses zones nord et sud. La plus grande partie de son cours est intermittent, en raison des sécheresses fréquentes dans la région du Nordeste.

Il a été utilisé par les colonisateurs pour pénétrer à l'intérieur des terres à cet endroit de la côte atlantique. Ceux-ci l'ont alors appelé « Rio Grande » ou encore « Rio Grande do Norte[a] », en raison de son large lit et de son extension, passant le nom à la capitainerie coloniale portugaise du « Rio Grande do Norte[2] », puis à la province brésilienne, et maintenant à l’État du « Rio Grande do Norte ».

Observations[modifier | modifier le code]

Bien que « Potengi » soit souvent utilisé[c], la graphie correcte est « Potenji » car les règles de la langue portugaise prescrivent l'usage de la lettre « j » pour les mots d'origine tupi, en ce qui concerne les syllabes « ge » et « gi ». Au fil du temps, l'écriture en fut « Potengy », « Potengi » et, finalement « Potenji ». Mais la loi de l'État du Ceará no 3786, du a fixé le nom d'une de ses municipalités, « Potengi », sous cette forme, ce qui entretient la confusion. Le nom signifie en tupi « rivière des crevettes[d] ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour le distinguer du « Rio Grande do Sul » ou « Rio Grande de San Pedro[1] ».
  2. Noter, sur la pancarte, l'orthographe alternative utilisée pour le fleuve : « rio Potengi ».
  3. Voir la pancarte apparaissant dans la photographie de droite ci-dessus.
  4. Le nom « crevettes » a été attribué à plusieurs reprises à des cours d’eau, notamment dans la langue portugaise (Camarões), ce qui a notamment donné son premier nom portugais au fleuve qui arrose le Cameroun puis à la nation camerounaise en Afrique équatoriale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Adrien Balbi, Abrégé de géographie : rédigé sur un nouveau plan, d’après les découvertes les plus récentes, vol. 2, Bruxelles, Lacrosse et Cie, , 4e éd., 1443 p. (lire en ligne), p. 1200.
  2. William Scully, Brazil: its provinces and chief cities; the manners & customs of the people; agricultural, commercial, and others statistics, Murray (1re éd. 1866), 296 p. (présentation en ligne).