Corrientes (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Corrientes (Capitale))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corrientes.
Corrientes
Image illustrative de l'article Corrientes (ville)
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Province Drapeau de la Province de Corrientes Corrientes
Département Capital
Maire Carlos Mauricio Espinola (PJ)
Code postal W 3400
Démographie
Gentilé Correntino/a
Population 328 689 hab. (2001)
Densité 657 hab./km2
Géographie
Coordonnées 27° 29′ 00″ S 58° 49′ 00″ O / -27.483333, -58.816667 ()27° 29′ 00″ Sud 58° 49′ 00″ Ouest / -27.483333, -58.816667 ()  
Altitude 62 m
Superficie 50 000 ha = 500 km2
Divers
Fondation 3 avril 1588
Fondateur Juan Torres de Vera y Aragón
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Corrientes

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Corrientes
Liens
Site web http://www.mcc.gov.ar

Corrientes est une ville d'Argentine et la capitale de la province de Corrientes. Elle est située à l'extrême nord-ouest de la province, sur la rive gauche du río Paraná.

Description[modifier | modifier le code]

La ville est un port naturel dont le site fut choisi pour sa situation sur un promontoire à l'endroit où le cours du Río Paraná change brusquement de direction pour se diriger vers le sud. Corrientes est donc une ville largement ouverte sur le grand fleuve qui borde la ville sur deux de ses côtés, tant au nord qu'à l'ouest.

Les siete Corrientes (sept courants) qui sont à l'origine de son nom à sa fondation font référence à une particularité géographique de sa rive, marquée par sept pointes de pierre ou péninsules qui pénètrent dans le fleuve, y provoquant de forts courants, rendant d'ailleurs la navigation difficile.

L'élévation du terrain sur lequel la ville est construite la protège des inondations souvent catastrophiques du Paraná, à la différence de sa voisine Resistencia.

Corrientes est une ville construite sous forme de damier, comprenant une avenue située en bordure du fleuve. Ses rues sont peuplées en outre d'un grand nombre d'arbres : des ceibos (erythrina crista-galli), des jacarandas, des orangers et des tabebuias ou lapachos, avec leurs fleurs caractéristiques.

Population[modifier | modifier le code]

La ville de Corrientes avait une population de 328 689 habitants en 2001, en hausse de 21,9 % par rapport à 1991. Ceci en fait la seconde agglomération du nord-est argentin et la treizième au niveau national.

Évolution[modifier | modifier le code]

Évolution démographique [1]
1869 1884 1895 1906 1914 1923 1928
11 200 15 500 16 100 18 000 28 700 32 600 47 000
1940 1947 1960 1970 1980 1991 2001
67 200 56 500 97 500 136 924 179 590 258 103 328 689

Transports[modifier | modifier le code]

Le pont General Manuel Belgrano, construit sur le río Paraná, la fait communiquer avec la cité voisine de Barranqueras et avec Resistencia toutes deux dans la province de Chaco.

La ville possède un petit port fluvial (mais le mouvement portuaire, en 2006, est quasi nul) et un aéroport (code AITA : CNQ).

Vue par satellite de la ville de Corrientes

Climat[modifier | modifier le code]

Climogramme de Corrientes

La température annuelle moyenne est de 21 °C, avec des moyennes maximales et minimales de 33 °C et 10 °C respectivement. Les précipitations annuelles atteignent 1 200 millimètres. La grande proximité du fleuve Paraná contribue à adoucir les pointes de température, qui y sont nettement moins fortes qu'à Resistencia, sa voisine, trop éloignée du dit fleuve.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Tourisme[modifier | modifier le code]

Patio de l'immeuble du Gouvernement Provincial

Corrientes est le siège du gouvernement de la province homonyme. La ville possède un intéressant centre historique, malheureusement dénaturé par de médiocres immeubles modernes. Elle conserve de nombreuses demeures d'architecture coloniale et plusieurs belles églises. Les principaux centres d'intérêt pour le visiteurs sont :

  • L'Église de la Cruz de los Milagros, qui possède comme relique une croix de bois supposée incombustible.
  • La beauté naturelle de la rive du río, sur laquelle se déroule une large avenue, populairement appelée « Costanera ».
  • Le Théâtre municipal Juan de Vera.
  • Le Musée Historique Provincial "Tte. de gobernador Manuel Cabral de Alpoin".
  • Le Musée des Beaux Arts (Museo de Bellas Artes).
  • Les Archives Historiques de la province de Corrientes.
  • Un des carnavals les plus imposants du pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Population Statistics [1] et World Gazetteer [2]