René Ricard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un journaliste image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un journaliste américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ricard (homonymie).
René Ricard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Albert René Ricard est un artiste américain, à la fois poète et journaliste, né en 1946 à Acushnet[1] dans le Massachusetts et mort le [1] au Bellevue Hospital à Manhattan[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il grandit à New Bedford, Massachusetts. Adolescent, il se réfugie à Boston, et se fond dans le milieu littéraire local. À l'âge de 18 ans, il va vivre à New York pour rejoindre la scène artistique proche d'Andy Warhol. Il fait d'ailleurs des apparitions dans des films anthologiques de ce dernier : Kitchen (1965) et Chelsea Girls (1966).

Au mois de décembre 1981, Ricard donne un coup de pouce à la carrière de Jean-Michel Basquiat en publiant le premier article d'ampleur sur l'artiste, publié dans le magazine Artforum sous le titre de « The Radiant Child ».

René Ricard dans la fiction[modifier | modifier le code]

Son rôle est joué par Michael Wincott dans le film biographique sur Basquiat réalisé par Julian Schnabel sorti sous le titre Basquiat (1996).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]