Refuge du Roc de la Pêche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Refuge du Roc de la Pêche
Illustration du refuge.
Refuge du Roc de la Pêche
Altitude 1 911 m
Massif Massif de la Vanoise (Alpes)
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Gérant Carole Lyonnaz
Période d'ouverture toute l'année sauf en novembre
Capacité 60 couchages
Coordonnées géographiques 45° 19′ 40″ nord, 6° 41′ 29″ est[1]
Géolocalisation sur la carte : Savoie
(Voir situation sur carte : Savoie)
Refuge du Roc de la Pêche
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Refuge du Roc de la Pêche
Refuge de montagne

Le refuge du Roc de la Pêche est un refuge situé en France dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes sur la commune de Pralognan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce refuge a été construit en 1996 sur un ancien alpage tenu par des moines[2]. La chapelle de la Motte, dite aussi Notre-Dame-des-Alpages, érigée au XIIe siècle, a été restaurée en 1994 par le sculpteur local Michel Chanoz[3],[2].

Caractéristiques et informations[modifier | modifier le code]

Ce refuge a la qualité de Gîte d'étape. Il s'agit d'un établissement privé gardé toute l'année sauf le mois de novembre où le refuge est fermé.

Accès[modifier | modifier le code]

Pour se rendre au refuge en été, il faut se diriger sur Pralognan puis direction le hameau des Prioux et poursuivre jusqu'à la fin de la route où se trouve le grand parking du Pont de la Pêche (1 750 m). Du parking, il faut compter moins d'une heure de marche pour accéder au refuge soit par un large chemin carrossable assez raide (200 m de dénivelé environ), soit par l'alpage de Montaimont.

En hiver, il faut emprunter le chemin piéton qui jouxte la piste de ski de fond jusqu'au pont de Gerlon. Passé le pont, on entre dans le domaine de haute montagne non sécurisé. Il reste alors h 30 à h 30 pour atteindre le refuge. L'équipement pour les recherches d'avalanches est recommandé (exemple ARVA).

Ascensions[modifier | modifier le code]

Le refuge du Roc de la Pêche est dans la vallée de Chavière, sur le GR 55, et propice à de nombreuses randonnées dont les ascensions du Petit mont Blanc (2 677 m) et de la pointe de l'Observatoire (3 015 m) via le col d'Aussois (2 938 m). Des randonnées sont possibles vers le col rouge (2 731 m), le col du Soufre (2 819 m), le lac Blanc (2 429 m) et le col de Chavière (2 796 m)[1].

Traversées[modifier | modifier le code]

Ce refuge est présent à une altitude relativement faible (1 911 m). Il permet ainsi des randonnées abordables au sein du parc national de la Vanoise.

Particularités[modifier | modifier le code]

Le refuge du Roc de la Pêche est un refuge à part entière et est reconnu et répertorié comme tel. Cependant, il a la spécificité d'être un refuge quatre étoiles. Ce refuge privé, mais soumis aux réglementations environnementales imposées par le Parc National de la Vanoise, est doté, entre autres, d'un bar, d'un jacuzzi, d'un hammam, d'un sauna, d'un restaurant et d'une salle de réunion pour les séminaires[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. a et b Justin Daniel Freeman, « Pralognan. La montagne au naturel », Le Telegramme de Brest,‎ (lire en ligne).
  3. a et b Site officiel du Refuge du Roc de la Pêche - Présentation

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :