Rebecca Kadaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rebecca Kadaga
Illustration.
Rebecca Kadaga le .
Fonctions
Première vice-Première ministre ougandaise
En fonction depuis le
(10 mois et 29 jours)
Président Yoweri Museveni
Premier ministre Robinah Nabbanja
Prédécesseur Moses Ali (en)
Présidente du Parlement ougandais

(10 ans et 5 jours)
Législature IXème et Xème
Prédécesseur Edward Ssekandi
Successeur Jacob Oulanyah (en)
Biographie
Nom de naissance Rebecca Alitwala Kadaga
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Kamuli (Ouganda)
Nationalité Ougandaise
Parti politique NRM
Diplômée de Université Makerere
Université du Zimbabwe
Religion Anglicanisme

Rebecca Alitwala Kadaga, née le , est une avocate et femme politique ougandaise. Elle est première vice-Première ministre ougandaise depuis 2021. Par le passé, elle occupa divers portefeuilles ministériels puisqu'elle fut ministre de la Coopération régionale de 1996 à 1998, ministre d’État aux Communications et à l’Aviation de 1998 à 1999 et ministre des Affaires parlementaires de 1999 à 2000. Elle fut également présidente du Parlement de l'Ouganda entre 2011 et 2021.

À l'étranger, elle est principalement connue pour être l'un des principaux promoteurs d'un projet de loi antihomosexualité (rebaptisé Kill the Gays bill par certains médias occidentaux en raison de la clause de peine de mort qu'il comportait initialement) qu'elle s'est promise de faire adopter par le parlement ougandais en [1], allant jusqu'à le comparer à « un cadeau de Noël »[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joe Morgan, « Uganda to officially pass 'Kill The Gays' bill », sur GayStarNews.com, (consulté le )
  2. (en) « Uganda to pass anti-gay law as 'Christmas gift' », sur BBC.com, (consulté le )

Article connexe[modifier | modifier le code]