Raphaël Gaillarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raphaël Gaillarde
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Raphaël Gaillarde est un reporter-photographe français, né en .

Récompensé à quatre reprises par le World Press Photo, il travaille pour l’agence Gamma-Rapho, la Réunion des musées nationaux et Le Figaro Magazine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raphaël Gaillarde fait ses débuts dans la photographie de mode. Il entame une carrière de photographe de presse et de magazine en 1979 avec l’agence Gamma[1]. Il est un des rares photographes à avoir collaboré avec cette agence pendant trente ans[2]. Il rejoint ensuite Gamma-Rapho et la Réunion des musées nationaux.

Il est récompensé en 1984, 1990, 1991 et 2000 par le World Press Photo, et en 1990 par le prix Oskar-Barnack.

En 2000, Raphaël Gaillarde reçoit le Visa d’or au festival international de photojournalisme de Perpignan, et le troisième prix du World Press pour son reportage sur les grands brûlés à l’hôpital d'instruction des armées Percy[3],[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Ces grands brûlés que l’on sauve !, Visa pour l'image, Perpignan[3].
  • 2010 : Dans les coulisses de la Comédie-Française.

Collectives[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Raphaël Gaillarde », Gamma-Rapho, consulté le 18 mars 2020
  2. a et b Hubert Henrotte, Floris de Bonnevile, Gabriel Bauret, Gamma, une histoire de photographes, Éditions de la Martinière, 2016, p. 157-159.
  3. a b et c Éric Bouvert et Raphaël Gaillarde primes à Perpignan, Libération,
  4. a et b Remy Jacqueline, « Grands brûlés: la vie à vif », L’Express, 23 novembre 2000.
  5. « La déforestation », Galerie du Château d’Eau, .
  6. « Exposition Double vie, Double vue. Du 1er novembre au 29 décembre 1996 », Site de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, consulté le 5 mai 2020.
  7. Cyril Drouhet, « 80 photos emblématiques s’exposent sur les grilles du Luxembourg », senat.fr, avril 2008.
  8. Barbara Debout, « 30 ans : l’exposition anniversaire de Visa pour l’Image », Paris Match, 11 septembre 2018.
  9. « 1990 Science & Technology, 2nd prize », galerie sur le site du Word Press photo.]
  10. « Lauréats 1980-2002 », sur le site Leica Oskar Barnack Award, consulté le 18 mars 2020.
  11. « 1991 Science & Technology, 2nd prize », galerie sur le site du Word Press photo.
  12. « 2000 Science & Technology, Stories, 3rd prize », galerie sur le site du World Press Photo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Portfolios[modifier | modifier le code]