Raid d'Andrews

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le raid d'Andrews (en anglais également nommé Great Locomotive Chase) est une action militaire qui s'est déroulée le dans l'État américain de la Géorgie durant la guerre de Sécession. Des volontaires de l'Armée de l'Union dérobèrent un train confédéré pour perturber la voie de chemin de fer Western & Atlantic Railroad (W&A), qui reliait la ville d'Atlanta à la ville de Chattanooga. Elle a pris le nom de James J. Andrews, un agent de renseignement, qui commanda le raid. Poursuivis par d'autres trains, les membres de l'opération furent finalement capturés. Considérés comme des espions, certains d'entre eux (dont leur chef) furent exécutés. Plusieurs des participants furent les premiers à recevoir la Medal of Honor.

Bénéficiaires de la Medal of Honor[modifier | modifier le code]

La Medal of Honor avait été créée en 1861. Six des compagnons d'Andrews furent les tout premiers à en être décorés. La médaille étant faite pour les militaires, Andrews ne la reçut jamais, même de façon posthume. Au total, dix-neuf soldats ayant participé à l'opération reçurent la décoration.

Médaille reçue le

Médaille reçue le

Médaille reçue le

Médaille reçue le

Médaille reçue le

Médaille reçue le

Dans la culture[modifier | modifier le code]

  • The Great Locomotive Chase est un morceau musical écrit par la compositeur Robert W. Smith.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]