Radomir Konstantinović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Radomir Konstantinović
Naissance
Subotica Drapeau du royaume de Yougoslavie Royaume de Yougoslavie
Décès (à 83 ans)
Belgrade Drapeau de la Serbie Serbie
Activité principale
Distinctions
Prix NIN (1960)
Prix d'octobre de la ville de Belgrade (1972)
Auteur
Langue d’écriture Serbe
Genres

Œuvres principales

Radomir Konstantinović (en serbe cyrillique : Радомир Константиновић ; né le à Subotica et mort le à Belgrade) est un écrivain et un philosophe serbe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Konstantinović a commencé à écrire en tant que poète, avec Kuća bez krova" (La Maison sans toit), en 1951. En tant que romancier, il a été récompensé par le prestigieux prix NIN en 1960 pour Izlazak (Exode). Parmi les ouvrages philosophiques, Filozofija palanke, que l'on pourrait traduitre par « Philosophie de bourg », « Philosophie de village » ou « Philosophie de province », est considéré comme l'un de ses plus importants ; il y décrit un esprit de village, provincial et prétentieux, replié sur lui-même, qui conduit inévitablement vers le nationalisme[1] ; l'ouvrage a été publié en 1969.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Zbirke pesama
  • Kuća bez krova, 1951.
Romans
  • Daj nam danas (« Donne-moi aujourd'hui »), 1954.
  • Mišolovka (« La Souricière »), 1956.
  • Čisti i prljavi (« Propres et sales »), 1958.
  • Izlazak, 1960.
Essais et écrits théoriques
Être et langage
  • Ahasfer ili traktak o pivskoj flaši, 1964.
  • Pentagram, beleške iz hotelske sobe, 1966.
  • Filozofija palanke, 1969.
  • Biće i jezik u iskustvu pesnika srpke kulture dvadesetog veka, osam knjiga (Être et langage dans la culture des poètes serbes du XXe siècle), 8 volumes, 1983.
  • Dekartova smrt, 1996.
  • Beket prijatelj, 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rada Ivekovic, « Radomir Konstantinovic », sur http://www.republique-des-lettres.fr, Site de la République des Lettres, (consulté le 19 janvier 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]